portrait

Zhang Yiming, le "pas très sociable" père de TikTok

CEO et fondateur de la maison-mère de TikTok, l'ingénieur a annoncé qu'il ferait un pas de côté. Il ne serait "pas très sociable" et loin d'un manager idéal.

La popularité grandissante du phénomène TikTok n'a pas seulement créé une nouvelle génération de stars des réseaux sociaux. Elle a également vu naître un nouveau milliardaire en Chine.

Son nom? Zhang Yiming. Du haut de ses 38 ans, cet ingénieur de formation est à l'origine de ByteDance, la maison-mère de la célèbre application mobile TikTok. Il pèse désormais quelque 44,5 milliards de dollars, selon Bloomberg. Et bien qu'il figure de ce fait parmi les personnes les plus riches de l'empire du Milieu, le moins que l'on puisse dire est que l'homme est parvenu à maintenir une extrême discrétion autour de sa vie privée.

À la différence de sa vie professionnelle, puisque l'intéressé a fait les gros titres des journaux du monde entier cette semaine, après avoir annoncé sa démission de son poste de CEO d'ici la fin d'année. Motif invoqué? Une inadéquation avec l'ADN de la société, du fait qu'il ne serait en réalité "pas très sociable, préférant les activités solitaires comme surfer sur le net, lire et écouter de la musique", a-t-il indiqué dans une lettre aux employés. "La vérité est que je n'ai pas certaines des compétences qui font un manager idéal." Voilà qui est dit.

Certains y voient plutôt une manière de se faire quelque peu oublier, alors que les autorités chinoises procèdent à une reprise en main du secteur de l'internet pour limiter l'influence des géants technologiques. On pense au fondateur d'Alibaba, Jack Ma, qui avait pratiquement disparu de la scène publique après une critique contre les autorités de régulation financière.

Le "surprenant"

Zhang Yiming est né en 1983 dans la province du Fujian, à l'est de la Chine, de parents fonctionnaires. Son prénom vient d'un proverbe qui signifie "surprendre tout le monde dès la première fois". Ce qu’il a fait en créant TikTok en 2017, avec désormais un milliard d’utilisateurs au compteur.

L'homme ne s’est pas arrêté là, puisqu'il est aussi à l'origine de plusieurs autres applications, dont Toutiao, un agrégateur d’informations qui revendiquait en 2017 120 millions d’utilisateurs - un chiffre qui n'a plus été communiqué depuis.

La clé du succès? Il dit l'avoir apprise sur le tas. "Lors de mes études, je ne m’intéressais qu’aux brevets et aux innovations, mais maintenant je suis tourné vers les utilisateurs et je veux les comprendre", a-t-il un jour évoqué dans la presse chinoise.

"Pendant longtemps, par exemple, je ne faisais que regarder TikTok, sans jamais réaliser de vidéos moi-même. Puis, je m’y suis mis, tout comme mes équipes, pour voir combien de ‘j’aime’ elles pouvaient obtenir. En cas d'échec, elles doivent faire des pompes devant moi. Cette façon de travailler a beaucoup changé mon approche des affaires."

L’une des premières applications de ByteDance, Neihan Duanzi, a été fermée par le régime chinois en 2018 pour ne pas avoir satisfait aux "valeurs socialistes". Zhang a dû se fendre d’une lettre d’excuses et prêter allégeance au président Xi Jinping.

Aujourd’hui, son entreprise ByteDance - dont il détient 24% - a pris le rythme d’une multinationale, forte d'une valorisation de 180 milliards de dollars. La plus importante de Chine.

Le profil

  • Né en 1983, il est diplômé en microélectronique.
  • Après avoir travaillé pour une agence de voyages en ligne, il intègre Microsoft à Pékin en 2008.
  • En 2009, il rachète Kuxun et se lance dans le développement d’applications.
  • En 2012, il crée ByteDance.
  • En 2017, il lance TikTok.
  • En 2021, il annonce jeter le tablier de CEO.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés