Zwift veut rendre le fitness online "abordable et accessible"

©Brecht Van Maele

Zwift, cette app spécialisée dans le cyclisme et le jogging en mode virtuel, vient de lever 450 millions de dollars pour satisfaire ses ambitions de croissance.

La crise sanitaire a changé bon nombre de choses, dont les habitudes sportives. Désormais, faire ses exercices à la maison seul ou avec des entraîneurs en ligne remplace pour de nombreuses personnes les abonnements aux salles de sport.

Zwift entend bien prendre part à cette évolution. Cette plateforme de fitness en ligne, qui avait lancé en juillet dernier un Tour de France virtuel alors que la grande boucle était reportée, annonce avoir levé 450 millions de dollars (plus de 380 millions d'euros).

Parmi ses investisseurs, on retrouve notamment KKR, le fonds Permira, le fonds du constructeur de vélos et d'équipement cycle Specialized Bicycle Components, ou Highland Europe, qui a déjà en portefeuille WeTransfer et eGym.
Après une première levée de fonds de 120 millions il y a deux ans, celle-ci devrait permettre une accélération du développement.

Qui est Zwift?

Créée en 2015, Zwift est une application de fitness qui repose sur la technologie du gaming. Elle connecte des cyclistes et des coureurs à d'autres pour un entraînement dans un monde virtuel 3D. Les utilisateurs s'affrontent et s'entraînent ensemble en utilisant un avatar.

Le Tour de France virtuel avec Zwift.

Pour 15 euros par mois, le logiciel donne accès à 10 mondes virtuels de Central Park à l'île fantastique de Watopia, avec près de 400 km de pistes mélangeant des plans d'entraînement et des promenades.
Un mode course à pied est également disponible gratuitement. Il nécessite cependant un tapis de course et un podomètre.

Reconnue comme une application pour les sportifs qui ont l'esprit de compétition, elle a déjà été choisie par plusieurs fédérations sportives. C'est ainsi que l'Union Cycliste Internationale, qui y organise déjà des compétitions en ligne, avait fait appel à elle pour organiser cet été le Tour de France virtuel. Ce tour a été suivi dans quelque 130 pays.

En mode croissance accélérée

L'application dispose par ailleurs déjà plus de 2,5 millions de comptes enregistrés dans 190 pays. Rien que pour cette année, les téléchargements de l'application ont été multipliés par trois.

"Notre priorité pour l'instant n'est pas la rentabilité. On veut élargir la base d'utilisateurs et améliorer l'expérience."
Eric Min
CEO de Zwift

"Nous doublons de taille pratiquement tous les ans, mais notre priorité pour l'instant n'est pas la rentabilité. On veut élargir la base d'utilisateurs et améliorer l'expérience", révèle Eric Min, CEO de Zwift.

Avec cet investissement, la nouvelle licorne américaine valorisée plus de 1 milliard de dollars veut donc accélérer son développement. Il est notamment question de développer de nouvelles fonctionnalités de l'app, d'accroître sa famille de home trainers, mais surtout de développer son propre vélo d'intérieur, histoire de concurrencer d'autres acteurs comme Wahoo et Tacx qui vendent des machines connectées dont les tarifs dépassent les 1.000 euros.

Selon Eric Min, s'équiper avec le kit basic de Zwift coûte quelque 320 euros, mais Zwift veut évoluer vers un acteur "le plus abordable et le plus accessible qui soit".

100
millions d'utilisateurs
Eric Min chiffre à 100 millions le nombre d'utilisateurs potentiels du fitness en ligne.

«Avec cet investissement, Zwift est prêt à opérer sur un marché du fitness plus large et à concrétiser son ambition de fournir un fitness 'gamifié' grâce à des logiciels et du matériel intégrés", ajoute le CEO dans un magazine spécialisé.

La simplification au maximum

La sortie du vélo connecté est prévue l'an prochain. "Pour séduire un marché de masse, nous devons rendre l'utilisation la plus simple possible et c'est pour cela que nous préparons nos propres machines", explique Eric Min dans les colonnes des Echos. C'est vrai qu'il estime ce marché à 100 millions d'utilisateurs potentiels.  

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés