Des prix plus bas mais une qualité moindre avec un 4e opérateur télécom

L'arrivée d'un quatrième acteur sur le marché belge des télécoms ferait baisser les prix. Mais la qualité du service en pâtirait.

Une enquête de la KU Leuven démontre que l'arrivée d'un quatrième acteur sur le marché des télécoms en Belgique entraînerait une baisse des prix, mais aussi une moindre qualité des services.

L'étude de l'université de Louvain, relayée dans De Tijd, date de 2015 et compare les marchés de 33 pays de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Les auteurs se sont particulièrement intéressés à l'impact sur le niveau de prix et le niveau d'investissement. Conclusion: lors de fusions dans le secteur par le passé, les prix ont augmenté de 15%, tandis que les investissements ont été accrus d'un cinquième. A l'inverse, l'arrivée d'un nouvel acteur signifie une baisse des prix et une réduction des investissements.

 L'arrivée d'un 4e acteur sur le marché belge pourrait nuire à la qualité de l'infrastructure lors de l'arrivée de la technologie 5G, surtout en dehors des villes.


Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content