KPN voudrait vendre Base pour un milliard d'euros

©EPA

Le groupe de télécommunications néerlandais KPN cherche à revendre sa filiale belge Base, a indiqué mardi soir l'agence Bloomberg sur la base de sources proches du dossier.

KPN aurait contacté la banque JPMorgan Chase pour étudier les possibilités. L'entreprise demanderait un milliard d'euros pour Base qui pourrait être cédée à des acteurs stratégiques ou à une société d'investissements.

Le groupe néerlandais et les équipes belges de Base n'ont pas souhaité commenté l'information.

Un nouvel essai ?

KPN avait déjà essayé de vendre Base en 2012, mais les offres n'étaient pas suffisantes. L'opérateur a cédé l'an dernier sa filiale allemande E-Plus à l'Espagnol Telefónica.

À la fin de l'année dernière, le CEO de KPN, Eelco Blok avait semé le doute en déclarant lors d'une interview donnée à Barcelone à Bloomberg,  que son groupe "n'envisage pas aujourd'hui une vente de Base, à moins qu'une offre valable soit formulée".

La nuance gagne en importance, à la relecture d'une précédente déclaration fin mars 2014, par le même Eelco Blok, à propos de sa filiale noir-jaune-rouge, dans le "Financial Times" cette fois: "la Belgique n'est pas à vendre. Mais soyons pragmatiques. Si quelqu'un est intéressé, il connaît mon numéro."

Parmi les candidats au rachat, les noms suivants circulent depuis un moment déjà :

 

  • Le câblo flamand Telenet, qui dispose d'une solide trésorerie et pourrait s'imposer sur la téléphonie mobile en mettant la main sur les abonnés de Base,
     
  • Altice, la maison-mère de Numericable en France, qui multiplie les acquisitions et dont l'appétit ne semble pas avoir été rassasié,
     
  • Un autre groupe français, Free, ogre des télécoms et candidat quasi-officiel au rachat lors des premières tentatives de vente en 2012.

 

 

Scénario à ne pas exclure non plus : les fonds de private equity, qui pourraient miser sur Base alors que les mouvements de consolidation du marché télécom européen s'accélèrent.

 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect