La Belgique comptera bientôt un opérateur mobile de moins

©REUTERS

L'opérateur mobile virtuel Join cesse ses activités en Belgique. Ses milliers de clients sont priés de souscrire un abonnement auprès de Base/Telenet. Un peu moins d'une dizaine de personnes sont licenciées.

L'opérateur de réseau mobile virtuel Join, qui opère depuis le Luxembourg, cesse ses activités commerciales en Belgique dès ce mercredi. Il propose à ses quelques milliers de clients de souscrire un abonnement auprès de Base/Telenet, avec qui il avait signé un partenariat au lancement de ses activités en Belgique fin 2014 et dont il utilisait le réseau jusqu'à présent.

Join Belgique continuera à servir ses clients actuels jusqu'au 1er décembre 2018 afin de leur permettre de souscrire un nouvel abonnement avant la cessation définitive de ses services. "Nous avons redéfini notre stratégie, dans un marché très compliqué. Pour se relancer et redonner de la visibilité à notre marque, il fallait investir un montant considérable. Nous avons préféré renoncer", reconnait Didier Rouma, le gérant de Join Belgique, entreprise basée au Luxembourg (où elle poursuit ses activités).

Il concède également que l'opérateur n'était "pas un acteur très visible sur le marché". Les clients qui souscriront un abonnement chez Base recevront dans les prochains jours un courrier personnalisé reprenant tous les détails de l'offre la plus avantageuse qui leur est proposée, précise-t-il encore.

Cette cessation des activités a pour corollaire la fermeture de quatre boutiques de l'opérateur, à Liège, Namur, Hornu et Messancy. Seul le personnel de ce dernier magasin sera intégré aux équipes en place au Luxembourg, les 7-8 autres personnes étant licenciées.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content