Le sort de 200 employés de Mobistar n'est pas encore scellé

Belga ©BELGA

Mobistar pourrait se séparer de deux cents personnes en externalisant ses services informatiques. Une rumeur de presse que la porte-parole nuance: "l'analyse est en cours mais aucune décision n'a encore été prise".

L'opérateur de téléphonie mobile Mobistar négocie actuellement une externalisation de ses services informatiques qui pourrait conduire à la suppression de 200 emplois sur les 1.650 que compte l'entreprise, selon Le Soir.

Le conseil d'administration doit encore statuer sur l'éventuelle externalisation de ces services, a toutefois nuancé Patti Verdoodt, porte-parole de Mobistar. Aucune réunion des administrateurs n'a d'ailleurs été prévue. Le projet n'est qu'en phase d'évaluation.

En décembre dernier, Mobistar avait lancé un appel au marché pour sélectionner des entreprises spécialisées pour ce projet d'externalisation. Plusieurs candidats sont en lice et une décision devrait être prise dans les semaines qui viennent.

Selon une source syndicale, "c'est au moins la troisième fois que l'externalisation de l'informatique est envisagée mais cette fois, les négociations sont bel et bien en cours". Mobistar souhaiterait d'ailleurs utiliser comme base de discussion la méthode qui a été utilisée voilà huit ans pour un autre projet d'externalisation. En 2006, l'opérateur avait en effet déjà confié la gestion de son réseau mobile à Ericsson.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés