Proximus aidé par "une solide maîtrise des coûts"

Les résultats opérationnels trimestriels de Proximus s'affichent en très légère hausse, aidés par des dépenses réduites, là où le chiffre d'affaires se tasse. Le groupe télécom confirme toutefois ses prévisions pour 2019 et son intention de finaliser les négociations sociales avant la fin de l'année.

Proximus a enregistré un chiffre d'affaires sous-jacent de 1,407 milliard d'euros au troisième trimestre. Ce dernier s'affiche en baisse de 2,3% sur un an. Son Ebitda sous-jacent, par contre, enregistre une hausse de 0,5% à 470 millions d'euros. Les résultats communiqués ce vendredi matin sont conformes aux attentes des analystes. 

Le chiffre d’affaires domestique pour ces trois derniers mois est en baisse de 2% à 1,071 milliard d’euros. La marge directe sous-jacente réalisée sur le marché belge, elle, est en baisse de 1,2% et se situe à 827 millions d’euros. À l’international, l’entreprise a néanmoins enregistré une augmentation de sa marge directe de 83 millions d’euros pour son activité BICS, ce qui correspond à une hausse de 4,4%.

Le groupe met aussi en avant une "solide maîtrise des coûts". Les dépenses domestiques (sous-jacentes) ont ainsi reculé de 2,9%: -2,7% pour les frais "non liés à la force de travail" et -3% "pour les frais liés à la force du travail".

Proximus fait aussi état d'économies structurelles réalisées. Autant d'éléments qui ont influencé positivement l'Ebidta domestique.      

Prévisions 2019 confirmées

L’opérateur a confirmé ses prévisions pour l’ensemble de l’année 2019 et s’attend toujours à une baisse de son chiffre d’affaires (hors terminaux) proche de 1,5% et à une "légère croissance" de son Ebitda domestique. L’Ebitda sous-jacent du groupe devrait, lui, être stable.

Nous confirmons l’intention de finaliser les négociations avec les organisations syndicales sur le programme de transformation de l'entreprise et ce, avant la fin de l'année.
Sandrine Dufour
CEO ad interim de Proximus

L’opérateur a également confirmé son intention de verser un dividende brut de 1,5 euro par actions pour l’année 2019. Le versement d’un dividende intérimaire de 0,5 euro par action le 6 décembre prochain a été approuvé par le Conseil d’Administration.

Proximus a également continué sa politique d’investissement au cours de ce trimestre, notamment dans le développement de la fibre. "À la fin septembre 2019, le Groupe Proximus avait investi 688 millions d'euros hors CAPEX lié au spectre", peut-on lire dans le communiqué.

Nombre d'utilisateurs en hausse

L’opérateur enregistre, par ailleurs, une hausse de son nombre d’utilisateurs sur la plupart de ses produits. Le nombre d’abonnés à l’internet fixe a augmenté de 1,9% en glissement annuel, comme celui des clients TV. Les clients convergents sont également en hausse de 1,9%. Du côté mobile, le nombre de clients postpaid a augmenté de 2,6% à 4,088 millions de cartes. Par contre, les ventes de cartes prépayées ont chuté de 13,5%. 

Plan de transformation

Sandrine Dufour, CEO ad interim de Proximus, explique vouloir terminer les discussions avec les syndicats au sujet du plan de transformation de l'opérateur avant la fin de l'année. ©BELGA

La présentation de résultats n’était pas un exercice nouveau pour Sandrine Dufour, l’ancienne CFO de Proximus. C’était néanmoins une première pour elle avec la casquette de patronne ad interim. Dans le communiqué publié ce vendredi matin, elle a rappelé les ambitions du groupe. "Tout en poursuivant nos efforts de réduction des coûts et de digitalisation, nous continuerons à déployer la fibre tant pour les clients résidentiels que professionnels et finaliserons l'accord de partage du réseau d'accès mobile avec Orange Belgium", explique-t-elle. 

Sandrine Dufour en a également profité pour préciser son désir de rapidement mettre en place le plan "shift to digital". "Nous confirmons l’intention de finaliser les négociations avec les organisations syndicales sur le programme de transformation de l'entreprise et ce, avant la fin de l'année", a-t-elle précisé.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect