Un actionnaire menace Telenet d'une action en justice

John Porter, le CEO de Telenet. ©BELGA

Un fonds qui détient 1,86% du capital de Telenet rue dans les brancards. Il critique l'absence de dividende et la chute du cours. Il estime que les administrateurs indépendants ne font pas leur boulot.

Le torchon brûle entre un actionnaire minoritaire de Telenet et le câblo-opérateur flamand. Lucerne Capital Management qui détient 1,86% du capital de la société se plaint de l’absence de dividende et de la chute de l’action, peut-on lire dans De Standaard

Selon Thijs Hovers de Lucerne Capital Management, les actionnaires minoritaires sont dupés. "Lors de chaque roadshow, le CEO annonce qu’une distribution de dividendes va avoir lieu et pourtant il trouve toujours une excuse pour ne pas le faire." Il se plaint également du fait que le programme de rachats d’actions propres est au point mort et que le cours de l’action n’arrête pas de baisser. Depuis le début de l’année, elle a chuté de 27%. Selon Hovers, cela est très pratique pour Liberty Global , l’actionnaire majoritaire, s’il souhaite un jour sortir Telenet de la Bourse.

"Le président du conseil d’administration Bert De Graeve a déjà dit que la politique de dividende de Telenet était entièrement déterminée par l’agenda de Liberty et non par ce qui est bon pour Telenet."

Opposé à la reprise de Voo

Lucerne est également opposé à la reprise de Voo. L’actionnaire minoritaire estime que Telenet devrait payer beaucoup trop cher pour un réseau dans lequel Telenet devrait encore beaucoup investir alors que les synergies sont loin d’être évidentes.

Et ce n’est pas tout. Selon Thijs Hovers, les administrateurs indépendants ne jouent pas leur rôle au sein du conseil et roulent pour le compte de Liberty.

Lucerne signale qu’il a déjà exprimé, à plusieurs reprises, ses critiques auprès du conseil d’administration mais qu’elles ont été ignorées. Il a cette fois adressé un courrier officiel pour que des remèdes soient apportés. "Et si la société ne fait rien, nous irons en justice prévient Hovers. D’autres actionnaires sont tout-à-fait d’accord avec nous".

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content