Améliorez votre couverture wi-fi

Dans certaines pièces de votre habitation, il arrive que le réseau internet soit instable ou inexistant. Ne désespérez pas: des solutions existent.

Depuis quelques années, et il y a encore quelques mois, le thème le plus couramment abordé dans les publicités à propos des connexions internet était la vitesse. Désormais, les opérateurs télécom se font concurrence sur l’optimalisation de la couverture wi-fi.

D’ailleurs, si vous regardez de temps en temps la télévision, il y a de fortes chances que vous ayez vu quelques fois la publicité de VOO qui illustre une famille où chacun des membres bouge désespérément un appareil mobile afin de capter un signal wi-fi dans la maison (sur le rythme de la voix de Roméo Elvis qui répète "t’as pas le wi-fi, p’t-être par ici").

D’après cet opérateur, 60% des consommateurs sont frustrés de ne pas pouvoir utiliser le wi-fi dans toutes les pièces où ils le voudraient et ils estiment en moyenne n’avoir du wi-fi que dans 50% des pièces de leur habitation. C’est ce qui ressort d’une étude réalisée par cet opérateur auprès d’un échantillon représentatif de l’ensemble de la population (18-75 ans), disposant d’un abonnement à internet (quel que soit l’opérateur).

En moyenne, le signal wi-fi n’est disponible que dans 50% des pièces d’une habitation.

Ce problème est en partie dû à une meilleure isolation des habitations, à des nouvelles normes de construction, au nombre d’étages et à la limitation de puissance des modems ou des routeurs traditionnels (qui parfois sont réunis au sein d’un même appareil, NDLR).

Wi-fi intelligent

Du coup, depuis mi-novembre, cet opérateur propose à ses abonnés le service VOO WIFI+ (en partenariat avec Plume). Dans les grandes lignes, cette technologie permet de bénéficier de l’internet ultrarapide dans toute la maison grâce à la répartition des SuperPods fournis. Il s’agit de petits modules – un module de base et ses satellites – équipés d’une prise de courant mâle.


En pratique, le module de base doit être placé près du modem et relié à celui-ci par l’Ethernet (via un câble RJ45) tandis que les deux autres (les satellites) doivent être placés stratégiquement dans des pièces centrales de la maison (afin de créer une couverture optimale de toute l’habitation). De cette manière, on crée un réseau wi-fi "maillé" (aussi appelé "mesh" dans le jargon).

Contrairement à un répéteur wi-fi (voir par ailleurs), cette technologie est intelligente et adaptative, car les modules communiquent constamment entre eux. Cela signifie que si un utilisateur se déplace dans la maison, son appareil basculera automatiquement sur le module le plus proche (et qui a donc le signal le plus puissant) et cela sans perte de connexion ni de vitesse.

Cette solution revient à 8,99 euros/mois, moyennant des frais d’activation de 49 euros. Notez que pour ce prix, VOO WIFI+ embarque bien d’autres services, dont une connexion sécurisée pour tous les appareils connectés au réseau. Par exemple, si un périphérique est compromis, il est mis en quarantaine pour ne pas contaminer les autres. En outre, il filtre les logiciels malveillants ou les attaques de phishing et bloque les publicités.

Sans abonnement

Orange vient de répliquer à cette offre de wi-fi intelligent avec sa propre offre de réseau maillé, baptisée Mesh WiFi. En effet, pour obtenir une couverture optimale de son domicile, le client doit placer des modules à différents endroits. "Le système recherche activement la meilleure connexion disponible pour le client et détermine le module et la fréquence wi-fi à utiliser pour éviter toute interruption du signal en cas de déplacement à l’intérieur du bâtiment", d’après les explications d’Orange.

Niveau prix, Orange facture 99,95 euros pour deux modules (idéal pour un appartement ou une maison de moins de 160 m²) et 139,95 euros pour trois modules (pour un duplex, une maison de plus de 160 m² ou une habitation atypique, par exemple, étroite et sur plusieurs étages). Si nécessaire, le module supplémentaire revient à 69,95 euros. Mais contrairement à VOO, il n’y a aucun frais d’abonnement.

De son côté, Proximus est actuellement occupé sur la mise à jour du programme de ses modems pour qu’il soit doté de la technologie "Smart Wifi", sans surcoût pour le client. Ce wi-fi promet une connexion performante en choisissant automatiquement la meilleure fréquence pour transmettre les signaux wi-fi: soit 2,4 gigahertz, soit 5 gigahertz (Ghz).

De plus, "ce wi-fi intelligent gère toutes vos connexions pour surfer sur différents appareils en même temps, tout en gardant une vitesse optimale et sans aucun signe de lenteur ni d’interruptions, d’après Proximus. Il s’adapte pour vous garantir une connexion stable même quand vous vous déplacez d’une pièce à l’autre."

Smart Wifi

Suite à cette mise à jour, les deux réseaux wi-fi que vous avez l’habitude de voir (WiFi-2.4-xxxxxxxx et WiFi-5.0-xxxxxxxx) sont ou seront regroupés sous un seul nom (WiFi-2.4-xxxxxxxx). Même si vous ne voyez plus qu’un réseau wi-fi, les deux réseaux sont toujours bien actifs, mais vous n’avez plus besoin de choisir sur lequel vous connecter, votre modem s’en charge.

Répéteur wi-fi

Cela dit, ce n’est pas parce que Proximus rend son système wi-fi plus intelligent que la couverture sera subitement plus étendue au sein de l’habitation (comme c’est le cas chez VOO et Orange avec les solutions payantes proposées ci-dessus).

Dans ces cas-là, Proximus propose à ses clients d’acquérir un wi-fi Booster (moyennant 2,49 euros par mois), son répéteur maison. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un appareil qui sert à reproduire votre réseau wi-fi. Par exemple si votre réseau a une portée de 15 mètres, alors le répéteur pourra répéter cette même distance (tout en gardant les propriétés du wi-fi intelligent de Proximus), à condition d’être à moins de 15 mètres du modem.

Même topo chez Telenet. Les clients de cet opérateur bénéficient d’un wi-fi intelligent qui s’assure que tant les modems que les boosters wifi et appareils communiquent entre eux. "Si vous vous déplacez chez vous avec votre ordinateur portable, smartphone ou tablette, l’appareil se connectera automatiquement au point wifi le plus puissant, sans vous obliger à changer de réseau wifi."

Les clients qui veulent améliorer la couverture wi-fi de leur habitation peuvent commander un Booster Wifi Telenet. Le premier est gratuit. S’il n’est pas suffisant, d’autres Booster Wifi peuvent être loués pour 2 euros/mois.

Sans opérateur

Mais avant d’investir, sachez qu’il existe quelques petites astuces pour augmenter la couverture wi-fi au sein de votre habitation. Si possible, placez votre modem ou votre routeur dans une pièce centrale et évitez de le déposer dans une armoire fermée. Dans l’idéal, disposez-le à au moins un mètre de hauteur.

Si ces quelques petits changements n’impactent pas davantage la réception du wi-fi dans certaines pièces de votre habitation, alors il faudra investir. Cela dit, vous ne devez pas forcément opter pour les solutions proposées par votre opérateur télécom. Vous pouvez notamment acheter votre propre répéteur. Les prix oscillent entre une vingtaine et une centaine d’euros en fonction des spécificités de l’appareil.

Vous pouvez aussi choisir d’investir dans un système de boîtiers CPL (Courant Porteur en Ligne) avec wi-fi intégré. Ils permettent de faire transiter les données via votre réseau électrique domestique. Autrement dit, il vous faudra au moins deux boîtiers: le principal relié au modem via l’Ethernet et un second dans la pièce où vous souhaitez avoir accès à internet ou disposer d’une couverture wi-fi  supplémentaire.


Cette technologie (avec ou sans wi-fi intégré) est utilisée depuis des années pour brancher un décodeur TV Proximus dans une pièce éloignée du modem. Au niveau du prix, un pack contenant deux boîtiers avec wi-fi intégré de marque Devolo coûte 129 euros. Si vous avez besoin d’un boîtier supplémentaire, comptez 114 euros.

Notez qu’il ne s’agit pas d’un système de wi-fi intelligent. Autrement dit, à moins d’être chez un opérateur qui a prévu un tel système (comme Proximus ou Telenet), vous ne basculerez pas automatiquement d’un signal wi-fi à un autre lorsque vous vous déplacez dans l’habitation.

À ce propos, si votre habitation dispose carrément d’un réseau Ethernet, vous pouvez tout simplement connecter un Access point (ou Point d’Accès). Par exemple, dans une pièce à l’opposé de votre modem (ou située par exemple un ou deux étages plus haut). Il s’agit d’un boîtier (disponible à partir de 30 euros pour un modèle de marque TP-Link par exemple) qui créera un réseau wi-fi supplémentaire dans votre domicile. Ici aussi, ce n’est toutefois pas un système wi-fi intelligent, mais juste une manière d’augmenter la couverture wi-fi de votre habitation.

Enfin, vous pouvez aussi investir dans votre propre système de wi-fi intelligent. Il existe même des systèmes qui combinent le meilleur de la technologie CPL et de la technologie Wifi Mesh, et qui sont de plus très simples à brancher et à utiliser. C’est le cas du Devolo Magic 2 Wifi (à partir de 150 euros). Une fois que les boîtiers sont connectés, ils reprennent automatiquement les paramètres wi-fi de votre modem. Un jeu d’enfant…

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés