Publicité
Publicité

Belgacom menacé d'une facture de 2 milliards d'euros...

Belgacom a vu mercredi la Cour d'Appel confirmer les indices d'abus de position dominante dans le segment de la téléphonie mobile entre 1999 et 2004. En ligne de mire, son offre "on-net" lancée à l'arrivée de Mobistar sur le marché belge et qui jouait sur un effet réseau pour proposer des tarifs défiant toute concurrence à ses abonnés.