BICS change de CEO suite à des divergences de vues

BICS est la filiale de Proximus chargée de gérer le trafic international de données et de téléphonie. ©Peter Hilz

Daniel Kurgan quitte avec effet immédiat la direction de BICS, la filiale de Proximus chargée de gérer le trafic international de données et de téléphonie.

La filiale de Proximus chargée de gérer  le trafic international de données et de téléphonie, BICS (Belgacom International Carrier Services), se dote d'un nouveau patron. Le CEO actuel, Daniel Kurgan, quitte donc la société d'un "commun accord avec le conseil d'administration et avec effet immédiat", assure Proximus dans un communiqué. La formule est joliment amenée mais elle ressemble fortement à un licenciement du patron. Daniel Kurgan a porté l'entreprise depuis près de 15 ans. C'est bien simple, si BICS est aujourd'hui une telle entreprise, c'est en bonne partie grâce à lui. Pas vraiment connue du grand public, l'entreprise est pourtant l'une des plus importantes au monde dans la gestion du roaming. Parmi les leaders dans son secteur, BICS est également une entreprise non négligeable lorsqu'il s'agit de faire le point sur les résultats de Proximus. En 2019, BICS et ses 400 employés ont par exemple dégagé un ebitda de plus de 150 millions d'euros, ce qui représentait près de 10% du total pour Proximus.

150
millions d'euros
L'ebitda dégagé par BICS en 2019 (près de 10 % du total pour Proximus).

Divergences de vues

Si la filiale tournait visiblement plutôt bien, la relation entre son CEO et la maison mère Proximus avait tendance à se détériorer depuis quelque temps. Dans son communiqué de presse, Proximus parle de "divergences de vues sur la stratégie de l'entreprise". Difficile de ne pas faire le lien avec les récentes évolutions au sein de l'entreprise. L'été dernier, L'Écho apprenait que Proximus étudiait la possibilité de revendre au moins partiellement ses parts dans la société. Actuellement, BICS est détenu à 57,6% par l'opérateur belge. Les parts restantes sont partagées entre deux autres opérateurs, le suisse Swisscom et le sud-africain MTN. À l'époque, l'opérateur belge avait confirmé la possibilité de devenir minoritaire. Alors qu'un accord se dessinait peu à peu avec un fonds, le deal n'eut finalement jamais lieu et le dossier tomba un peu aux oubliettes.

Si la filiale tournait visiblement plutôt bien, la relation entre son CEO et la maison mère Proximus avait tendance à se détériorer depuis quelque temps.

Ce changement à la direction pourrait-il remettre la question de la vente sur la table? Interrogé sur la question, Proximus préfère rester dans le flou. "Nous confirmons que les discussions avec les investisseurs potentiels concernant la vente éventuelle de la participation de Swisscom et MTN dans BICS, n'ont pas été concluantes. Différents scénarios sont actuellement à l'étude. Proximus informera le marché du résultat en temps utile."

En attendant une possible évolution dans l'actionnariat, le flambeau a donc été repris par Matteo Gatta. Ce dernier était jusqu'à présent le directeur de la stratégie réseau, de l'innovation et des partenariats chez Proximus. Il sera chargé de "la stratégie de croissance et de diversification de BICS en renforçant le leadership mondial de l'entreprise dans les domaines des communications numériques, des services dans le Cloud, de la mobilité et de l'IdO, tout en renforçant le leadership de BICS sur le marché des services Wholesale", lit-on dans un communiqué.

Nouveau patron pour TeleSign

Notons, par ailleurs, que Joseph Burton, ex-CEO de Plantronics (désormais nommé Poly), prend, lui, les rênes de TeleSign, le spécialiste américain de l’authentification et de l’identification mobile racheté par Proximus en 2017. Il aura pour mission de renforcer le leadership de TeleSign dans les communications programmables et les solutions d'identité numérique.

Tant Matteo Gatta que Joseph Burton rendront compte directement à Guillaume Boutin, CEO de Proximus. Il s'agit d'une nouveauté dans le cas de l'entreprise américaine, qui, jusqu'ici, rapportait à la direction de BICS.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés