Bruxelles aura son réseau fibre optique pour 2026

Proximus se chargera de déployer seul son réseau fibre optique à Bruxelles. ©Peter Hilz

Proximus a précisé sa stratégie pour le déploiement de la fibre optique au sein de la capitale. L’objectif est de connecter l’ensemble de la ville en six ans.

Le plan de déploiement de la fibre optique à Bruxelles se précise. Après avoir présenté dans les grandes lignes ses ambitions pour accélérer le déploiement de son réseau, Proximus est revenu, ce mardi matin, sur le cas spécifique de Bruxelles.

"Notre souhait avec cette couverture totale est de faire de Bruxelles l’une des capitales européennes de l’innovation."
Guillaume Boutin
CEO de Proximus

L’ambition sera de couvrir 100% de la ville d’ici 2026 en fibre optique, cette technologie permettant d’obtenir aujourd’hui les meilleures vitesses de connexion. Bruxelles ne part toutefois pas de rien. "Nous avons envie de dire à Monsieur Boutin, bienvenue dans le monde de la fibre", sourit fièrement Bernard Clerfayt, le Ministre bruxellois de la Transition numérique.

Il a profité de l'occasion pour rappeler que l’administration publique bruxelloise dispose déjà d’Iris Network, son propre réseau de fibre optique. Le chantier n’en reste pas moins colossal. À l’heure actuelle, la capitale ne compte que 50.000 foyers connectés au réseau "du futur". Quelques quartiers sont connectés, notamment à Evere et Uccle, mais le nombre de foyers raccordés tourne autour de 10% à peine.

Selon les projections de Proximus, l’accélération se fera surtout à partir 2022 avec plus de 100.000 nouveaux foyers connectés annuellement. "Notre souhait, avec cette couverture totale, est de faire de Bruxelles l’une des capitales européennes de l’innovation", avance Guillaume Boutin, le CEO de Proximus.

"L’investissement pour tout le pays se chiffre en milliards. Nos projections prévoient jusqu’à 1,3 milliard d’investissements par an."
Guillaume Boutin
CEO de Proximus

Investissement en milliards d'euros

L’opérateur n’a pas souhaité donner de chiffres financiers spécifiques pour le déploiement. Le plan bruxellois fait partie de son déploiement pour tout le pays. Il prévoit une Belgique à 70% connectée d’ici 2028. "L’investissement pour tout le pays se chiffre en milliards. Nos projections prévoient jusqu’à 1,3 milliard d’investissements par an pour ce réseau qu’on construit pour les cent prochaines années", assure le patron de l’entreprise.

600
emplois
Le déploiement bruxellois permettra la création d’environ 600 emplois

Alors que l’opérateur a prévu de s’associer aux spécialistes du déploiement Euro Fiber au sud du pays, et Delta Fiber au nord, l’entreprise compte se lancer seule sur le réseau bruxellois. "Les partenariats se justifient pour les réseaux moins denses. Pour Bruxelles, nous pouvons prendre en charge le déploiement. Nous le ferons d’ailleurs aussi directement pour les territoires les plus peuplés des deux autres Régions", assure le patron français.

Le déploiement bruxellois permettra la création d’environ 600 emplois, estime l’opérateur. Il y a deux semaines, Proximus avait finalisé la création de sa joint-venture avec EQT (DeltaFiber) pour le déploiement de la fibre optique en Flandre.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés