Cisco déçoit avec ses prévisions

©REUTERS

Malgré des résultats trimestriels un peu meilleurs que prévu, le groupe télécom Cisco a présenté des prévisions décevantes.

L'équipementier en télécoms américain Cisco Systems vu son bénéfice net baisser de 4% pour atteindre 2,3 milliards de dollars, au premier trimestre de son exercice décalé entamé début août.

Le chiffre d'affaires a diminué pour sa part de 3% à 12,4 milliards, un niveau toutefois légèrement au-dessus des 12,3 milliards anticipés en moyenne par les analystes.

Une fois éliminés des éléments exceptionnels, le bénéfice par action, qui sert de référence aux Etats-Unis, est ressorti à 61 cents, soit 2 cents de mieux que la prévision des analystes.

Prévisions décevantes

Pour le trimestre en cours, le groupe dit toutefois ne viser que 55 à 57 cents, contre 59 cents anticipés par le marché, et un recul de 2% à 4% de son chiffre d'affaires à périmètre comparable.

→ La mauvaise surprise sur les prévisions faisait chuter l'action Cisco de plus de 4% vers 22H30 dans les échanges électroniques suivant la clôture de la Bourse de New York.

Le directeur général de Cisco, Chuck Robbins, a malgré tout évoqué "un bon trimestre malgré un environnement mondial difficile", ajoutant que le groupe s'était bien comporté "dans nos domaines prioritaires".

Confronté à un ralentissement dans ses activités traditionnelles comme les commutateurs et routeurs pour les réseaux télécoms, Cisco s'efforce depuis plusieurs années de se réorienter sur des créneaux à plus forte croissance. Il a beaucoup misé sur des acquisitions pour se renforcer par exemple dans la sécurité, les services informatiques dématérialisés en ligne (cloud) ou les objets connectés. Il tente aussi d'augmenter la part de ses revenus récurrents, tirés d'abonnement pour des services ou des logiciels, par rapport à ses ventes d'équipements.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés