Commission paritaire extraordinaire nébuleuse prévue chez Proximus

©Dieter Telemans

L'invitation vient de tomber. Les syndicats de Proximus sont invités en commission paritaire extraordinaire la semaine prochaine. Ils n'en connaissent cependant pas l'ordre du jour et n'ont toujours reçu aucun document.

Le brouillard entoure les tours de Proximus même en cette période estivale. Le groupe télécom, qui est en pleines négociations de restructuration, a envoyé aux syndicats une invitation pour une commission paritaire extraordinaire. Elle se tiendra jeudi prochain à 17 heures. Pour l'ordre du jour de cette réunion, c'est la nébuleuse la plus complète.

Bart Neyens, de l'ACOD (aile flamande de la CGSP), évoque comme ordre du jour: "transfert d'activités". Et déclare ne pas trouver plaisant d'être invité sans savoir exactement pourquoi. Il penche pour des annonces liées à l'externalisation du réseau mobile, telle qu'annoncée dans le plan de restructuration, avec un impact pour 108 équivalents temps plein. "Ce n'est pas l'objectif de sortir certaines parties de ce dossier. Nous avons officiellement commencé le mois dernier les négociations, mais nous n'avons pas avancé d'un millimètre." 

Les syndicats évoluent donc dans le flou le plus total. Ils ne disposent également d'aucun document préparatif en vue de cette réunion. "Logiquement nous devons recevoir ces documents 5 jours ouvrables avant la réunion. À ce jour nous n'avons toujours rien reçu", indique Laurent Malengreau, CGSP Télécoms qui précise que cette invitation leur est tombée dessus comme "une maison sur la tête."

Restructuration annoncée en janvier

Cette commission a-t-elle pour objectif de débloquer la situation? De faire avancer les choses? Ou simplement d'apporter des informations complémentaires?

Du côté de Proximus, on ne souhaite faire aucun commentaire sur cette annonce de commission paritaire extraordinaire. 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n