Délaissé comme opérateur virtuel, Orange voit l'avenir en gris

©Hollandse Hoogte / Peter Hilz

Le groupe télécom Orange Belgium fait moins bien qu'attendu pour ses résultats annuels et voit l'avenir en gris notamment à cause de la chute de ses revenus "MVNO" (opérateur de réseau mobile virtuel).

"Le groupe Orange Belgium a atteint l'ensemble des objectifs visés en 2017." La lecture du communiqué du groupe télécom sur les résultats trimestriels semble prometteuse. Solides résultats commerciaux, succès de la stratégie commerciale, objectifs financiers atteints, la satisfaction semble de mise. Néanmoins, au rayon du dividende, les actionnaires devront se contenter d'un dividende brut stable à 0,50 euro par action.

Satisfaction justifiée?

Le chiffre d'affaires? Sur le 4e trimestre, il s'affiche en recul de 1,3% à 317,5 millions d'euros. Sur l'ensemble de l'année 2017, on note une légère progression (+ 0,8%) à 1,25 milliard d'euros. Orange Belgium donne trois explications à cette légère croissance:

• Une hausse du chiffre d'affaires des services mobiles (+0,1%) compensant une baisse de 9,1 millions d'euros au niveau du chiffre d'affaires MVNO (opérateur de réseau mobile virtuel) et un impact négatif brut de 36,4 millions d`euros découlant du règlement européen sur l'itinérance

• Une hausse du chiffre d'affaires des services fixes (+21,8%), porté par la hausse des clients LOVE (Internet+TV)

• Un recul des ventes d'équipement mobile et autres revenus (-4,9%)

Le résultat opérationnel? L'Ebitda ajusté du groupe ressort au 4e trimestre à 61,9 millions d'euros (-1,8%) contre 302,2 millions  (+0,7%) pour l'année. Orange rappelle que 2016 s'était soldé par une contribution positive exceptionnelle de 15,5 millions liée à l'accord sur la taxe pylônes en Wallonie.

Tant pour le chiffre d'affaires que pour l'Ebitda trimestriel, Orange Belgique fait moins bien qu'attendu. Les analystes tablaient en effet sur un chiffre d'affaires de 319 millions pour un Ebitda de 64 millions.

Le résultat net? Il recule sur un an de 76,6 millions à 41 millions

→ Le cash-flow organique s'établit à 65,9 millions d'euros pour 2017. Fin de l'année, l’endettement financier net s’élevait à 312,8 millions d’euros.

Et pourtant, le directeur financier enfonce le clou: "Orange Belgium a atteint ses objectifs financiers pour 2017: l'entreprise enregistre une croissance de son chiffre d'affaires des services, respecte ses prévisions en matière d'EBITDA ajusté et affiche un léger recul de son CAPEX d'activité de base (141,6 millions; -4,8%)" se félicite Arnaud Castille.

Et comment aborder l'avenir?

Pour l'exercice 2018, Orange Belgium anticipe un Ebitda ajusté réduit et compris entre 280 et 300 millions d’euros. En cause toujours les pertes de revenus sur les MVNO et le règlement européen sur l'itinérance. "Cet objectif d'Ebitda ajusté met en lumière le fait que l’activité "retail" du groupe Orange Belgium devrait progresser fortement grâce à la monétisation en cours de son réseau mobile et de la priorité accrue accordée à l'efficacité opérationnelle.

Au niveau du MVNO, Voo annonçait ce mardi qu'il délaissait Orange au profit de Telenet; et ce alors que Telenet avait indiqué utiliser encore le réseau d'Orange jusqu'en 2018. C'est qu'en rachetant Base, l'opérateur peut désormais se passer d'Orange.

Le groupe prévoit aussi une stabilité dans ses investissements. Pour 2017, ils s'affichaient à 188,4 millions dont près de 74 millions pour le dernier trimestre.

Un abonnement illimité made in Belgium

Dans la foulée de la présentation de ses résultats trimestriels, Orange Belgium a annoncé le lancement le 12 février prochain du premier abonnement mobile doté d'un volume de data mobile illimité. "Orange Belgium a mené une enquête auprès de plus de 1.100 clients. Il s'avère qu'une grande partie des utilisateurs intensifs aimeraient disposer d'un forfait illimité de data mobile.'

En détail:

Son prix: 40 euros/mois pour le "Aigle" et 61 euros pour le "Aigle Premium". Des tarifs appliqués dès le 13 mars.

Que prévoit-il: SMS, appels et data mobiles  illimités. "Les clients Aigle et Aigle Premium bénéficient de 20 GB/mois de data mobile sur le réseau 4G haut débit. Ils continueront ensuite à surfer en toute sérénité à une vitesse réduite de 512 Kbps sans aucune limite de volume de surf en Belgique. Le surf à 512 Kbps offre une vitesse de connexion confortable et permet aux clients de consulter leurs e-mails, d'utiliser leurs réseaux sociaux, de regarder des vidéos sur YouTube. Dans l'UE, les clients pourront surfer sans aucune limitation de vitesse à 0,0072 EUR/MB après avoir dépassé 20 GB de volume de data mobile."

Comment souscrire? Les clients qui disposent déjà du plan tarifaire "Aigle" et "Aigle Premium" seront avertis des changements par courrier. Pour pouvoir bénéficier de cette offre, rien à faire: Orange l'activera automatiquement.

Orange ajoute aussi que ces plans tarifaires peuvent être combinés avec l'offre Love (appels, SMS, data mobile, internet fixe et la TV premium en illimité pour 79 EUR/mois). 

Relire notre article: Où trouver la meilleure offre mobile illimitée en appels et en SMS 

 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect