Destiny roi européen de la communication dans le cloud

Avec ce double rachat, Daan De Wever fait de son entreprise Destiny le leader européen de son secteur. ©brecht van maele

L'entreprise de Diegem, spécialisée dans la communication unifiée, vient d'annoncer le rachat de deux sociétés suédoises. De quoi en faire le plus grand acteur européen du marché.

Destiny devient un géant. Le spécialiste belge de la communication unifiée via le cloud joue depuis ce lundi dans la cour des très grands. La société qui propose l'ensemble des moyens pour communiquer en entreprises directement dans le cloud vient d'annoncer une double acquisition. La société de Diegem a jeté son dévolu sur deux sociétés suédoises: Telepo et Soluno.

La première n'est pas inconnue pour le groupe. Diversify utilisait déjà les services de cette société pour son activité dans le Benelux depuis 2013. Soluno est, elle, une société essentiellement active dans le nord de l'Europe. "Cette avancée stratégique va déclencher de nouveaux investissements de la part du groupe Destiny dans le développement de sa plateforme de communications unifiées dans le cloud afin d’en faire la plateforme la plus innovante pour les PME", assure le groupe qui réfléchissait à ces acquisitions depuis un moment.

En route vers le nord

"Notre chiffre d'affaires va atteindre 170 millions d'euros contre 95 actuellement."
Daan De Wever
CEO de Destiny

Le double achat, dont le montant n'a pas été dévoilé, permet à Destiny de devenir un géant. La société est désormais le principal acteur européen et parmi les leaders mondiaux dans son domaine d'activités au côté des mastodontes comme Cisco ou Microsoft. "Nous passons de 475 à 650 travailleurs. Notre chiffre d'affaires va atteindre 170 millions d'euros contre 95 actuellement. Notre ebitda va doubler", détaille Daan De Wever, le CEO de Destiny. L'entreprise pourra compter sur deux millions d'utilisateurs.

Aujourd'hui, Destiny est principalement actif en Belgique et dans une partie de ses pays limitrophes. L'acquisition permettra à la société de s'attaquer à d'autres marchés, spécifiquement dont le nord de l'Europe où l'empreinte des entreprises rachetées est déjà bien marquée. L'entreprise s'ouvre également une entrée intéressante au Royaume-Uni, où Soluno est également déjà bien installé.

Emplettes en série

Lancée en 2008, Destiny se focalise depuis sa création sur les communications en entreprise. "Nous travaillons actuellement directement avec les sociétés, mais aussi avec les opérateurs télécoms qui peuvent intégrer nos services à leur offre BtoB (business to business)", explique le patron. Depuis plusieurs mois, l'entreprise enchaine les acquisitions. En mars dernier, Destiny avait notamment racheté la start-up Faqbot, lancée par Mathis André quand il n'avait que 17 ans. Le système de réponses automatiques et personnalisées pour les entreprises compte notamment dans ses clients Hubo, Recupel, Barco et Buy Way.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés