Publicité
Publicité

Didier Bellens: "Je vais tout à fait bien"!

La justice de Mons a inculpé le CEO de Belgacom de corruption passive dans le cadre de la vente d'un bâtiment en 2006. Didier Bellens, "conteste de la manière la plus forte" les faits à sa charge.