Publicité

Disney relève son offre sur la Twenty-First Century Fox

©AFP

Nouveau rebondissement dans la vague de rachats qui agite le secteur des télécoms aux Etats-Unis. À désormais 38 dollars l'action, Disney a augmenté d'environ 10 dollars sa première offre pour mettre la main sur la Twenty-First Century Fox et espère ainsi doubler un autre prétendant, le groupe Comcast qui était venu frapper à la porte de la Fox la semaine dernière avec une offre à 35 dollars par action.

La 21st century Fox, le groupe de médias et de divertissement fondé par Rupert Murdoch, avait initialement invité ses actionnaires à se rassembler le 10 juillet prochain pour se prononcer sur les deux offres dont elle est la cible. Mais, devant la surenchère que se livrent ses deux prédateurs, la Fox a décidé de postposer cette assemblée générale.

Le duel Disney-Comcast

Dans un premier temps, Disney a mis en décembre 2017 un peu plus de 66 milliards de dollars sur la table pour acquérir les actifs que Twenty-First Century Fox, dont le très convoité groupe de télévision britannique Sky. La chaîne de télévision câblée américaine Fox News, le Wall Street Journal et l'agence d'informations DowJones, autres propriétés de la famille Murdoch, ne font pas partie des actifs à vendre.

Le mariage semblait scellé jusqu'à la semaine dernière et le feu vert de la justice US pour le rachat de Time Warner par AT&T. Une opération qui a ouvert la porte à la très attendue vague de concentration en cours dans un secteur des télécoms qui doit composer avec l'arrivée des géants d'internet, tels que Netflix et Google.

Du coup, Comcast, le numéro un du câble aux Etats-Unis, est sorti du bois avec une offre à 65 milliards de dollars pour les actifs que Twenty-First Century Fox avait déjà accepté de céder à Walt Disney en décembre.

Les détails de la nouvelle offre Disney

L'offre toute en numéraire de Comcast était supérieure d'environ 19% à celle Disney, qui était elle intégralement en titres. Ce qui a poussé ce mercredi Disney à revenir à la charge avec une offre à 38 dollars par action. La nouvelle offre, sous forme de cash ou d'actions, est supérieure d'environ 10 dollars à la première offre formulée par le géant du divertissement. Elle est également au-dessus de l'offre concurrente de Comcast, qui propose donc jusqu'ici 35 dollars par action.

Les détails financiers font état d'un prix de 71,3 milliards de dollars, dont 35,7 milliards seront versés en liquide. Les actionnaires de Fox vont également recevoir 343 millions d'actions Disney, ce qui leur donnera 19% du capital de la nouvelle entité. Disney récupérerait en outre la dette de 21st Century Fox, qui s'élève à 13,8 milliards de dollars, portant l'ensemble de l'opération à 85,1 milliards de dollars.

La Fox recommande l'offre de Disney

Le conseil d'administration de 21st century Fox a examiné la proposition et la juge supérieure par son montant, sa composition et sa solidité à l'offre non sollicitée de Comcast reçue le 13 juin, indique le groupe de Rupert Murdoch dans un communiqué. Même son de cloche chez le prétendant. Disney souligne que les conseils d'administration des deux entreprises ont approuvé sa nouvelle proposition. Autrement dit, la société a le soutien de Rupert Murdoch et de ses deux fils, Lachlan et James, qui sont les principaux actionnaires et dirigeants de 21st Century Fox.

A Wall Street, l'action Disney , initialement en baisse en avant-Bourse, s'est retournée à la hausse pour afficher un gain de 1,3%. Fox s'adjugeait pour sa part 5,1% , la meilleure performance de l'indice S&P 500 à l'ouverture. Quant à l'action Comcast , elle grappillait près de 1% dans les premiers échanges.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés