Publicité

Guillaume Boutin: "Le déploiement de la 5G ira plus vite que celui de la 4G"

Le CEO de Proximus espère pouvoir lancer Banx durant l'été.

Pour Guillaume Boutin, patron de Proximus, les objectifs de déploiement de réseau fixés par la ministre Petra De Sutter en commission parlementaire sont réalistes.

Chez Proximus, on aime les traditions. Comme celle de début d’année, où le comité de direction présente ses bons vœux lors d’une rencontre informelle avec la presse. Covid oblige, le petit apéro a été remplacé par une rencontre par écran interposé avec Guillaume Boutin. Malgré la situation, le patron a le sourire franc.

Sa première année à la tête de l’entreprise fut mouvementée mais positive, selon lui. Il est déjà toutefois focalisé sur les mois à venir et les projets dans les cartons. Celui de Banx, l’offre développée en partenariat avec Belfius sera l’un des grands lancements de l’année. Il a presque déjà envie d’en dire plus, mais il faudra encore attendre. Il lâche toutefois un semblant d’échéance. "L’offre devrait être lancée durant l’été. On s’interroge encore sur le meilleur moment, avant ou après les vacances." Pas plus d’infos pour le moment.

Des hubs plutôt qu’un seul siège

La collaboration avec la banque belge semble en tout cas l’avoir convaincu de répéter la démarche. "Il y en aura d’autres (...) Mais c’est encore trop tôt pour en discuter. Cela se fera très certainement avec des acteurs d’autres secteurs", sourit Guillaume Boutin. Sur la question du déménagement, le grand patron reste tout aussi discret : "C’est la question à quelques centaines de millions d’euros (...) Nous n’avons pas encore d’emplacement exact, mais il est certain qu’il devrait donner un accès aux transports alternatifs. La logique a également changé. On veut passer dans un système où les bureaux seront des hubs répartis dans les grandes villes. Il y aura celui de Bruxelles comme celui d’Anvers ou de Namur."

"Une fois le cadre mis en place, le déploiement de la 5G ira très vite."
Guillaume Boutin
CEO de Proximus

Du côté des grandes avancées, outre le déploiement de la fibre optique, 2021 pourrait enfin être l’amorce du lancement de la 5G. La ministre Ecolo des Télécommunications Petra De Sutter a indiqué en début d’année son ambition de couvrir 70% de la Belgique avec la nouvelle technologie d’ici 2023. Pour cela, le processus de vente aux enchères devrait avoir lieu à la fin de cette année ou au début 2022. "L'objectif est réaliste", assure Guillaume Boutin. "Une fois le cadre mis en place, le déploiement de la 5G ira très vite. Plus vite même que la 4G, car on travaillera notamment avec la fréquence 700 MHz (relativement basse et qui permet donc de couvrir une étendue plus large, NDLR)". L’autre objectif de la ministre est d’atteindre une couverture de 99,8% d’ici 2028. Là aussi, le patron de Proximus estime que l’agenda est jouable.

Podcast | Écoutez Guillaume Boutin dans Hors pistes

Dans ce podcast, le CEO de Proximus expose sa vision à 10 ans et pose les bases pour tenter de réconcilier 5G et défis environnementaux.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés