Orange Belgique profite d'effets saisonniers

©Bloomberg

Pour ce premier trimestre, Orange Belgique a vu son ebitda grimper de 12,8%. Une forte croissance qui s'explique par des effets périodiques. L'opérateur continue toutefois à attirer les clients.

La semaine s'annonce cruciale pour Orange Belgique. Ce vendredi signera la fin de l'offre de rachat de la maison mère à 22 euros par action. En attendant l'échéance, le groupe publie ce mercredi ses résultats du premier trimestre de l'année. Orange Belgique enregistre pour ce début 2021 un revenu à 330,4 millions d'euros, en légère baisse de 1% sur base annuelle, mais qui reste bien installé dans le consensus des analystes.

+4,6%
ebitda
La croissance de l’ebitda - si on exclut les effets - aurait atteint +4,6 % sur un an à 65,0 millions d’euros, selon Orange.

L'ebitda est en revanche en forte hausse par rapport à l'année dernière. Celui-ci grimpe de 12,8% et se situe dans la partie haute des estimations. Le très bon résultat s'explique toutefois par deux effets saisonniers importants. Le premier trimestre de 2020 avait été marqué par une importante campagne de publicité pour le lancement d'Orange GO. L'opérateur constate également une importante différence du côté de l'itinérance à 1,5 million d'euros. "Si l’on exclut ces effets, la croissance de l’ebitda aurait atteint +4,6 % sur un an à 65,0 millions d’euros", précise le groupe.

Toujours plus de clients convergents

Du côté opérationnel, Orange Belgique continue à attirer les nouveaux clients avec une croissance des abonnés mobiles de 3% par rapport à l'année précédente. Le nombre d'abonnés au câble est également en hausse avec 23.000 nouveaux clients supplémentaires. "Un tiers des ajouts bruts sont des abonnés à Love Duo, ce qui confirme la tendance commerciale de ces derniers trimestres",  explique encore le groupe qui se félicite de voir la part de ses clients convergents être toujours plus importante. Cette dernière atteint désormais les 21,3%, contre 17,4%, à la même époque l'année dernière.

"Ce premier trimestre nous conforte dans la conviction que nous parviendrons à atteindre les objectifs que nous avons annoncés."
Antoine Chouc
Nouveau CFO d'Orange Belgique

"Malgré la crise sanitaire, nous sommes une fois encore parvenus à améliorer les services facturés aux clients, ce qui confirme la résilience de notre activité", explique Antoine Chouc, le nouveau CFO d'Orange Belgique, qui commentait ce mercredi matin pour la première fois les résultats de l'opérateur. "Ce premier trimestre nous conforte dans la conviction que nous parviendrons à atteindre les objectifs que nous avons annoncés au dernier trimestre de 2020", explique encore le responsable financier. Orange mise pour 2021 sur une légère croissance de son chiffre d'affaires et sur un ebitda compris entre 320 et 340 millions d'euros.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés