L’opérateur Sewan débarque en Belgique via Proximus

L'opérateur belge louera ses infrastructures au Français Sewan. ©Photo News

L’opérateur français a signé un accord avec Proximus afin de proposer ses services BtoB dans notre pays. Les premières offres arriveront d’ici la fin de l’année.

La compétition sur la partie professionnelle du secteur des télécoms se renforce encore un peu. Proximus a annoncé ce mercredi que son réseau accueillera prochainement un nouvel acteur du marché. L’opérateur mauve vient en effet de signer un partenariat avec l’entreprise française Sewan qui deviendra un light MVNO (Mobile Virtual Network Operator), ces opérateurs s’appuyant sur des infrastructures déjà existantes pour proposer leur propre offre.

"L’offre sera constituée d’une gamme complète de services BtoB s'appuyant non seulement sur l’infrastructure mobile de Proximus mais aussi sur son infrastructure fixe de DSL et de fibre optique."
David Brette
Associate Director de Sewan group

Sewan proposera uniquement des services destinés aux entreprises. La société, déjà active en France et en Allemagne, est spécialisée dans "les services voix fixes et mobiles, ainsi que des services dans le cloud", précise Proximus dans un communiqué. L’offre sera constituée "d’une gamme complète de services BtoB s'appuyant non seulement sur l’infrastructure mobile de Proximus mais aussi sur son infrastructure fixe de DSL et de fibre optique", assure David Brette, Associate Director de Sewan group.

Marché connu

Sewan connait déjà un peu notre marché. En 2019, l'entreprise avait déjà racheté 3Starsnet, un autre opérateur télécom BtoB, fonctionnant également sur le réseau Proximus et qui compte, selon son site, 22.000 clients professionnels.

Cette nouvelle collaboration s’aligne sur la stratégie du groupe qui souhaite multiplier les partenariats et mettre davantage son réseau à disposition. "Conformément à notre stratégie #inspire2022, nous concrétisons notre engagement de créer un réseau de référence ouvert et sommes ravis d'accueillir Sewan", assure Geert Standaert,  le chief technology officer du groupe.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés