tribune

La 5G sera le catalyseur de la transition digitale et verte de la Belgique

CEO d'Agoria

La 5G va conditionner pour les 20 prochaines années la manière dont la Belgique entend façonner son tournant digital… et environnemental.

Dans les prochains jours, la Belgique décidera des conditions concrètes de la mise aux enchères des bandes de fréquence liées à la 5G. C’est un choix stratégique important qui devrait conditionner pour les 20 prochaines années la manière dont la Belgique entend façonner son tournant digital… et environnemental.

Bart Steukers.

En effet, la 5G est aussi une des technologies qui pourra accélérer notre transition environnementale.

Premièrement, car le réseau consommera dix fois moins d’énergie, mais surtout parce que les applications permises par la 5G contribueront à réduire l’empreinte carbone dans d’autres secteurs, dont certains sont réputés très énergivores.

C’est notamment ce à quoi conclut une récente étude de l’Université de Zurich venant objectiver et confirmer ce que de nombreux acteurs avançaient depuis longtemps.

C’est un choix important que s’apprête à prendre la Belgique puisqu’il s’agit de constituer son arsenal technologique au cœur de sa digitalisation et de sa transition environnementale.

C’est donc un choix important que s’apprête à prendre la Belgique puisqu’il s’agit de constituer son arsenal technologique au cœur de sa digitalisation, nécessaire à sa compétitivité, et de sa transition environnementale, le grand enjeu de notre siècle.

Politique équilibrée

Face à ces choix stratégiques, nous pensons que la 5G et l’environnement, loin d’être opposés, sont en réalité complémentaires… si l’on adopte une politique équilibrée. Dans le cadre du déploiement de la 5G, notre conviction est que cet équilibre peut et doit être atteint en prenant en considération quatre dimensions essentielles.

Il s’agit premièrement de veiller à favoriser systématiquement les options accélérant la transition environnementale. Dans le cas de la mise aux enchères des bandes de fréquence 5G, cela signifie ne pas favoriser de manière disproportionnée l’arrivée de nouveaux opérateurs en Belgique.

En effet, si le mécanisme inhérent d’une mise aux enchères est de faire jouer la concurrence, l’arrivée de nouveaux entrants impliquant de facto le déploiement de nouvelles infrastructures mobiles télécoms en Belgique ce qui engendrerait obligatoirement une forte augmentation de la consommation énergétique. Ces augmentations viendraient alors annihiler les effets positifs induits par les cas d’usage liés à la 5G et ralentiraient la dynamique vertueuse vers la transition environnementale.

Objectiver et informer sont aussi les clés de voûte du succès de la 5G.

Mais c’est également veiller à la constitution d’un écosystème d’innovations favorable aux investissements. Pour ce faire, il convient d’offrir aux acteurs économiques un environnement stable et prédictible. Cela implique notamment d’offrir des conditions égales pour tous les opérateurs et un environnement juridique et économique sécurisé, stable et prévisible.

Objectiver et informer

Troisièmement, c’est aussi de choisir les options qui favorisent la montée en qualité des réseaux télécoms. Cela implique de fixer un cadre régulatoire optimal. Cela signifie aussi de ne pas saturer artificiellement l’utilisation des ondes soit par des normes d’émission déphasées par rapport aux standards internationaux (qui tiennent compte du principe de précaution). Cela implique également, vu que le spectre électromagnétique est une ressource rare, que l’augmentation des opérateurs actifs en Belgique accentuerait inévitablement la congestion des réseaux (phénomène déjà observé par l’IBPT).

Enfin, cela impose de participer à une compréhension et une légitimité forte de la technologie de la part des entreprises et des citoyens. En ce sens, il faut saluer la décision prise par le Gouvernement fédéral, sous l’impulsion de sa Ministre De Sutter, de mettre en place une « plate-forme de connaissances et d'apprentissages ». Objectiver et informer sont aussi les clés de voûte du succès de la 5G.

Espérons que la Belgique mettra ces options au cœur de ses réflexions afin de faire de la 5G une des solutions mobilisables pour construire un monde plus digital et plus vert.

Bart Steukers
CEO d'Agoria

Lire également

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés