Publicité
Publicité
Publicité

La présidence de l'IBPT contestée au Conseil d'État

L’ex-président de l’IBPT, estimant que la procédure de nomination de son successeur n’a pas été équitable, demande son annulation. L’auditeur du Conseil d’État n’est pas de cet avis.