Le fondateur de Molengeek rejoint le CA de Proximus

Ibrahim Ouassari a cofondé Molengeek en 2015 et en est toujours le CEO. ©BELGA

Sur proposition du MR, Ibrahim Ouassari a été nommé ce mercredi administrateur au sein du comité de Proximus. Le fondateur de Molengeek est un profil pour le moins éloigné des autres membres du CA.

Proximus avait rendez-vous avec ses actionnaires ce mercredi matin à l'occasion de son assemblée générale annuelle. L'occasion de refaire le point sur les projets réalisés durant 2020 et officialiser une série de  points habituels comme les comptes, revenus et autres rémunérations. Les actionnaires ont également renouvelé les mandats d'administrateurs de Pierre De Muelenaere et de Karel De Gucht.

Le petit évènement vint toutefois de la nomination d'Ibrahim Ouassari qui rejoint également le conseil d'administration, sur proposition du MR. L'entrepreneur est une figure bien connue de Bruxelles. Il est l'un des cofondateurs de Molengeek, devenu en moins de dix ans une référence dans le monde de la tech belge. Installée au nord de Bruxelles, la structure favorise l'apprentissage du numérique auprès des populations moins favorisées. Une entité du projet a également récemment vu le jour, il  y a quelques mois à Charleroi. Molengeek est aujourd'hui largement reconnu et peut compter sur le soutien de pointures dont Google qui a déjà investi plusieurs centaines de milliers d'euros dans l'ASBL.

"J'espère pouvoir apporter mon expérience et ma vision via mon profil, plutôt atypique comparé aux autres membres du conseil d'administration."
Ibrahim Ouassari
Cofondateur de Molengeek et nouvel administrateur de Proximus

Profil atypique

Proximus connaît également bien la structure pour avoir signé avec elle un partenariat fin 2019. L'opérateur fournit notamment un soutien logistique à Molengeek et s'est engagé à accueillir des stagiaires issus de l'ASBL. "J'espère pouvoir apporter mon expérience et ma vision via mon profil, plutôt atypique comparé aux autres membres du conseil d'administration", a notamment expliqué Ibrahim Ouassari. Son style est effectivement bien différent de celui de ses nouveaux collèges administrateurs.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés