Publicité
Publicité

Les télécoms belges polluent peu, mais boivent beaucoup

Le régulateur télécoms a commandé une étude sur la durabilité du secteur. Il en ressort que les opérateurs sont plutôt propres. Des efforts supplémentaires pourraient toutefois être menés du côté de la consommation d'eau.