Orange veut lancer une OPA sur Orange Belgium

Le groupe Orange détient déjà 52,9% du capital de sa filiale Orange Belgium. ©BELGA

Orange propose de racheter les actions Orange Belgium au prix unitaire de 22 euros, ce qui représente une prime de 36% par rapport au dernier cours.

Le groupe français Orange annonce qu’il envisage de lancer une offre publique d’acquisition volontaire conditionnelle sur l’ensemble des actions d’Orange Belgium qu’il ne détient pas encore. Si les conditions sont réunies, Orange envisagera une radiation éventuelle des actions d’Orange Belgium d’Euronext Bruxelles.

Cette opération s'inscrit dans le cadre des efforts continus du groupe Orange pour adapter la structure de capital de ses filiales à leurs enjeux.

L’offre serait payée en espèces, sans condition de seuil, au prix de 22 euros par action. Ce prix représente une prime de 35,6% par rapport au cours de clôture du 2 décembre 2020 et de 49,3% par rapport au cours de bourse moyen pondéré par les volumes sur les six derniers mois d’Orange Belgium.

Capitalisation de près d'un milliard d'euros

Si le groupe Orange possède, à l’issue de l’offre, au moins 95% des titres, l'OPA serait suivie d’une offre de reprise simplifiée soumise aux mêmes conditions.

Selon les données de l'Autorité des services et marchés financiers (FSMA), Orange détient actuellement 52,9% du capital de sa filiale. Polygon Global Partners en détient 5,05% et Boussard et Gavaudan Asset Management 3,02%. Mercredi, la capitalisation boursière d'Orange Belgium s’élevait à 973,4 millions d’euros.

Renforcer la position d'Orange

Cette opération s'inscrit dans le cadre des efforts continus du groupe Orange pour adapter la structure de capital de ses filiales à leurs enjeux, explique l’opérateur français dans un communiqué.

973,4 millions
d'euros
Mercredi, la capitalisation boursière d'Orange Belgium s’élevait à 973,4 millions d’euros.

L'objectif est de renforcer la position du groupe Orange afin de permettre à Orange Belgium de déployer plus efficacement sa stratégie de création de valeur à long terme et de réagir plus efficacement aux transformations majeures du marché belge, par une meilleure flexibilité financière, ajoute-t-il.

CA chez Orange Belgium

De son côté, le conseil d’administration d'Orange Belgium dit avoir pris connaissance du communiqué de presse faisant état du lancement d’une OPA. Le conseil a l'intention de se réunir dans les meilleurs délais pour prendre connaissance et examiner le contenu de l’offre conformément aux dispositions légales.

Le financement de l'OPA

Orange, qui vient de récupérer plus de 2,2 milliards d'euros à la suite d'un litige fiscal, compte utiliser cette somme, notamment, pour développer ses réseaux et acquérir la totalité de sa filiale belge. Le Conseil d'État avait tranché en faveur d'Orange début novembre dans un très long contentieux fiscal.

Parallèlement, le conseil d'administration a validé, mercredi, le projet de la direction du groupe d'"accélérer son développement et son engagement, tout en proposant d'associer ses salariés et ses actionnaires", indique Orange. "Près d'un quart des montants perçus" lui permettront, de se renforcer dans les réseaux en France et à l'international, un autre quart sera consacré à "l'accompagnement de la transformation opérationnelle du groupe pour gagner notamment en agilité et en performance", affirme-t-il sans plus de précisions.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés