Providence, l'ogre qui pourrait mettre la main sur Voo

©BELGA

Nethys entend vendre la marque Voo à un fonds de capital-investissement américain. Providence est l'un des plus gros fonds actifs dans l'industrie des télécoms et des médias.

Le 24 mai dernier, Nethys et le fonds d'investissement américain Providence Equity Partners LCC signaient une offre liante pour la vente de VOO S.A., sa filiale détenant notamment les actifs télécoms et BeTV. Une opération dont la maison mère Enodia n'a été informée que vendredi, plus de trois mois après la signature. L'accord est cependant conditionné à la conclusion du rachat de l'intercommunale Brutélé par Enodia avant le 24 octobre.

D'autres candidats, Orange et Telenet au premier chef, étaient intéressés par la marque VOO, mais Nethys a finalement opté pour un fonds américain. Dans un document que L'Echo a pu consulter, le conseil d'administration explique que les conditions financières étaient plus favorables, qu'il y avait de meilleures perspectives en matière de développement et que le maintien des activités économiques et de l'emploi était assuré. 

Le 67e plus gros fonds de la planète

Providence Equity Partners LCC est un fonds de capital-investissement créé en 1989 dans la ville homonyme, capitale de l'État américain de Rhode Island. Il possède également des bureaux à New York, Londres, Hongkong, Pékin et New Delhi. Providence se donne pour objectif de "construire des entreprises extraordinaires qui vont modeler l'avenir des médias, de la communication, de l'éducation et de l'industrie de l'information", tout en assurant "un retour attractif pour les investisseurs".

En 2007, il lève pas moins de 12 milliards de dollars pour son sixième fonds de rachat, ce qui constituait à l'époque d'après le New York Times "le plus important fonds spécialisé au monde". Selon le site Private Equity International, il est en 2019 le 67e plus gros fonds d'investissement de la planète, toutes catégories confondues. Providence indique avoir un capital engagé d'une valeur de 45 milliards de dollars.

Des investissements dans 180 entreprises

Providence a été créé par Jonathan M. Neslon, qui le dirige toujours trente ans plus tard. Selon le magazine Forbes, il est l'homme le plus riche de Rhode Island, avec une fortune estimée à près de deux milliards de dollars. En trente ans, son fonds a déjà investi dans pas moins de 180 entreprises. Parmi celles-ci figurent notamment M7 Group, qui possède TV Vlaanderen, mais aussi le groupe allemand ProSieben Sat1 Media ou encore le site de vidéo à la demande Hulu.

Dans un large portrait que le New York Times lui consacrait en 2003, il était considéré comme faisant partie "des investisseurs les plus malins dans l'industrie des télécoms et des médias".

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect