Publicité

Proximus et Besix acquièrent une jeune pousse de l'efficacité énergétique

Besix veut proposer les solutions d'i.Leco à tous ses clients le plus rapidement possible.

Proximus et Besix rachètent i.Leco pour proposer aux entreprises des solutions pour améliorer la transition énergétique de leurs bâtiments. Pour Proximus, c'est une nouvelle diversification.

"Aug∙e est une plateforme qui connecte le bâtiment physique à une série d'applications digitales utiles."
Jan Van Steirteghem
General Manager Europe de Besix Group

Proximus compte une nouvelle corde à son arc. L'opérateur Télécom national a rendu publique sa dernière acquisition, qui s'intègre dans sa stratégie de diversification. Après un partenariat inédit dans le secteur bancaire avec Belfius et après une tentative remarquée d'intégrer l'esanté avec Doktr, Proximus fait une incursion dans l'immobilier et l'énergie. Trouver un partenaire dans le secteur était assez évident, puisque Besix est, depuis 2018, l'une des entreprises partenaires de Proximus sur différents projets, pour la plupart technologiques. Ensemble, les deux grandes entreprises ont sondé le marché de la transition énergétique à la recherche d'une start-up innovante dans laquelle investir. Ils ont jeté leur dévolu sur i.Leco, une start-up flamande qui a développé un logiciel et plusieurs solutions intelligentes pour améliorer l'efficacité énergétique des bâtiments.

Augmentation de capital et rebranding

60%
Proximus et Besix possèdent 60% de la nouvelle structure baptisée "Aug∙e".

Besix et Proximus ne se contentent pas de prendre 30% chacun de la start-up, ils en font une "une plateforme d'applications pour bâtiments intelligents combinant leurs expertises respectives dans les secteurs du bâtiment, des TIC et de l'énergie" baptisée "aug.e", d'après le communiqué commun des deux entreprises belges. Sans oublier une augmentation de capital "significative", mais dont le montant n'a pas été dévoilé. "Aug∙e est une plateforme qui connecte le bâtiment physique à une série d'applications digitales utiles. Elles permettent aux utilisateurs et aux gestionnaires des installations d'optimiser leur consommation d'énergie et de réduire leur empreinte carbone", détaille Jan Van Steirteghem, General Manager Europe de BESIX Group.

Les solutions et outils de la nouvelle plateforme seront directement proposés aux clients Besix à travers le monde, "dès que la structure sera capable de répondre à la demande", précise-t-on chez Besix. Le but est d'amener la start-up flamande à un niveau international via la nouvelle entité créée pour l'occasion. Elle compte, pour le moment, 5.000 bâtiments dans son portefeuille de clients. Stefan Lodeweyckx, qui était jusqu'ici le CEO d'i.Leco, devient le nouveau CEO de Aug∙e et sera chargé de mener cette mission avec le soutien financier et matériel de ses deux nouveaux actionnaires majoritaires, qui comptent aussi lui détacher des membres de leurs personnels respectifs en fonction des besoins. À terme, la plateforme actuelle d'i.Leco sera absorbée par Aug∙e.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés