Proximus et Microsoft s'associent pour développer les applis du cloud de demain

Proximus et Microsoft ont signé un nouveau partenariat afin de proposer une offre cloud aux entreprises innovantes du pays. ©Photo News

Les deux entreprises ont décidé d’unir leurs forces pour proposer une nouvelle offre cloud. Associer l’expertise de Microsoft dans le stockage de données et le réseau de Proximus serait la combinaison gagnante, selon les deux partenaires.

L’annonce tenait en quatre grosses lignes dans la présentation de la vision stratégique de Guillaume Boutin, le CEO de Proximus. L’opérateur a mis en place une collaboration avec Microsoft pour le développement commun de son offre Azure Edge. Un partenariat de plus pour le télécom qui pourrait néanmoins avoir son importance dans les mois mais surtout les années à venir.

L’idée est simple: s’appuyer sur les points forts des deux entreprises pour offrir à leurs clients les outils utiles au développement d’applications gourmandes en données et nécessitant d’être connectées à un réseau très haut débit. Microsoft apporte donc son expertise dans le monde du cloud tandis que Proximus apporte son réseau qui devrait s’appuyer de plus en plus sur la fibre optique et, prochainement, sur la 5G.

"Ce partenariat va permettre de développer les technologies de demain dans les domaines de la robotisation, de l’automatisation...", explique Didier Ongena, general manager de Microsoft pour la Belgique et le Luxembourg. "On parle ici des exemples qui reviennent souvent lorsqu’on évoque ces sujets comme le développement des voitures autonomes, la chirurgie à distance et le développement des wearables (outils connectés, NDLR)".

"Partenariat d’envergure"

Cette nouvelle collaboration est de taille pour les deux groupes. "Nous avons noué d’autres partenariats avec des opérateurs mais celui-ci fait partie des plus importants. A l’heure actuelle, il s’agit seulement du deuxième d’une telle envergure après celui que nous avons mis en place avec l’américain AT&T", ajoute encore Didier Ongena.

"Le cloud et ses applications seront un important levier de croissance."
Bart Van Den Meersche
Chief enterprise market officer, Proximus

L’offre est forcément destinée aux entreprises. "On vise aussi bien les PME que les grandes entreprises", assure Bart Van Den Meersche, chief enterprise market officer chez Proximus. L’offre cloud n’est toutefois pas une première. Il est déjà possible pour n’importe quel client de l’opérateur d’enregistrer ses données dans le fameux nuage. "Effectivement, une offre existe déjà. Cette collaboration ne va d’ailleurs pas remplacer celle existante", explique-t-on chez Proximus. "La différence est que le stockage n’est pas le but en soi. L’intérêt est de vraiment pouvoir développer les applications de demain". L’offre, moins visible que celles proposées en téléphonie, serait néanmoins stratégique pour le groupe, à en croire Bart Van Den Meersche. "Je viens de présenter au board nos ambitions pour les cinq ans à venir. Ma conclusion était que le cloud et ses applications seront un important levier de croissance" assure-t-il.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés