Proximus et Orange officialisent leur collaboration sur leur réseau d'accès mobile

©BELGAIMAGE

Proximus et Orange Belgium vont partager leur réseau d'accès mobile. Un accord qui doit permettre notamment un déploiement plus rapide de la 5G en Belgique.

C’est donc officiellement le début d’une liaison. Seulement quelques mois après avoir annoncé leur souhait de collaborer sur un déploiement commun de leur infrastructure, Proximus et Orange ont indiqué ce vendredi en début de soirée que l’accord était officiellement signé. Une opération qui devrait notamment permettre un déploiement plus rapide de la 5G en Belgique.

La mise en commun se fera via la création d’une co-entreprise détenue à parts égales par les deux sociétés.

Il n’aura donc fallu que quelques mois aux deux acteurs pour se mettre d’accord sur la manière pratique dont sera mise en place cette collaboration. En réalité, il ne manquait plus que les deux signatures des CEO afin de finaliser l’entente. Aucun changement n’est donc prévu par rapport à ce qui avait été annoncé durant l’été. Concrètement, la mise en commun se fera via la création d’une co-entreprise détenue à parts égales par les deux sociétés. Chacune d’entre elle y intégrera une partie de son personnel afin qu’ils travaillent ensemble au déploiement.

35 millions d'économies par an

L’objectif est simple, réaliser d’importantes économies. Ces dernières devraient déjà apparaître dès l’année 2024. Selon les estimations avancées, elles pourraient atteindre entre 35 et 40 millions d’euros annuellement. S’il s’agit d’une première pour notre pays, ce type de collaboration n’est pas rare. Plusieurs pays comme l’Espagne ou encore le Royaume-Uni ont dans leur marché des acteurs ayant mis en commun leurs forces pour leur déploiement.

Il y a une dizaine de jours, Telenet a porté plainte auprès de l’Autorité de la Concurrence.

A l’époque, l’annonce de cette collaboration n’avait pas vraiment ravi Telenet, le troisième acteur du marché qui n’avait pas été convié à la fête. Après quelques échanges avec Orange et Proximus, l’opérateur flamand a finalement mis fin à la prise de contact, jugeant impossible de s’intégrer dans la collaboration de manière intéressante. Il y a une dizaine de jours, Telenet a d’ailleurs porté plainte auprès de l’Autorité de la Concurrence. Telenet y a présenté deux objections majeures. La première porte sur l’étendue de la coopération et la seconde sur le timing, qui est "problématique au vu de la prochaine mise aux enchères du spectre actuel et du nouveau spectre 5G ". Pour l’heure, l’Autorité n’a pas encore rendu son avis sur la question.

Contacté durant la soirée, Telenet se dit assez étonné par cette signature. Dans sa plainte, l'entreprise demandait également à l’Autorité "d’adopter des mesures provisoires visant à suspendre la mise en œuvre de l'accord de partage de réseau mobile en attendant la décision sur le fond". L’opérateur n’a visiblement pas été entendu.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect