Proximus fait migrer Degroof Petercam vers le cloud

©Photo News

La banque a récemment réalisé la migration de tout son système dans le cloud. Une opération réalisée par l'opérateur télécom via sa filiale Telindus.

Abonnement téléphonique, abonnement télé et même prochainement néo-banque, le business de Proximus est plutôt bien connu du grand public. L'opérateur est toutefois aussi actif sur des secteurs bien plus discrets. C'est notamment le cas du BtoB et du très à la mode cloud. En pleine croissance, l'activité "datacenter" prend peu à peu de la place dans le groupe. Ce mardi, l'opérateur annoncera un partenariat important avec la banque Degroof Petercam, pour laquelle il a assuré la transition vers le cloud ces derniers mois. Plutôt que des géants bien connus du milieu, le gestionnaire de portefeuille a donc préféré l'acteur belge. "On s'est retrouvé du côté des valeurs", assure Yvan Pirenne, le CIO de Degroof Petercam.

"Nous préférions l'approche d'un acteur comme Proximus plutôt que de travailler avec un géant du cloud, pour qui nous aurions été un nain dans leur portefeuille de clients."
Yvan Pirenne
CIO de Degroof Petercam

"La proximité de nos activités, à la fois sur la  Belgique et le Luxembourg, et la taille de nos sociétés nous rapprochent. Nous préférions l'approche d'un acteur comme Proximus plutôt que de travailler avec un géant du cloud, pour qui nous aurions été un nain dans leur portefeuille de clients", explique le CIO de Degroof Petercam.

Jusqu'ici, la banque disposait de son propre datacenter, au sein de son siège, et louait à un partenaire externe l'espace supplémentaire nécessaire.  "Les infrastructures dont on disposait n'avaient rien à voir avec ce que propose Proximus", assure le responsable de la banque. La nouvelle infrastructure "répond aux plus hauts standards en matière de sécurité et de résilience, et constitue le socle de la transformation digitale du groupe".

Migration luxembourgeoise

La migration vers le cloud s'est accompagnée d'une migration physique bien réelle. L'opération a été réalisée par Telindus, une société détenue par Proximus et installée à Luxembourg. La transition, qui s'est faite "sans problème majeur", a nécessité le transfert de données conservées dans plusieurs centaines de serveurs.

"Les besoins sont en hausse depuis plusieurs années et le Covid a encore renforcé la demande."
Anne-Sophie Lotgering
Chief Enterprise Market Officer de Proximus

Proximus reste discret sur ce que représente actuellement son offre professionnelle. "Il est difficile de donner des chiffres précis. En plus du passage au cloud, nos clients peuvent ajouter une série de services supplémentaires afin d'obtenir une infrastructure digitalisée de bout en bout", explique Anne-Sophie Lotgering, Chief Enterprise Market Officer de Proximus. "On constate que les besoins sont en hausse depuis plusieurs années et que le Covid a encore renforcé la demande. Le travail à distance a permis de révéler l'importance d'une architecture adaptée", glisse la responsable, qui s'attend à voir la tendance se confirmer dans les années à venir.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés