Publicité

Proximus lance un réseau pour objets connectés

©Bloomberg

L'opérateur n'entend pas rater la manne des objets connectés, de la voiture à l'aspirateur en passant par le frigo, et déploie un réseau mobile spécifiquement destiné à ce marché.

Engie (ex-GDF Suez) a été le premier à se lancer en Belgique, et cela a dû froisser quelques susceptibilités chez les opérateurs télécoms belges. Quelques semaines après le groupe français, c’est en tout cas au tour de Proximus d’annoncer la mise en place d’un réseau mobile spécifiquement destiné aux objets connectés. Par contre, là où Engie optait pour la technologie propriétaire de la start-up française SigFox, Proximus a porté son choix sur le standard technologique LoRa, que plusieurs opérateurs développent ensemble.

Grande portée, microconsommation

Les deux principaux avantages de cette technologie sont de fonctionner sur de longues distances et de ne nécessiter qu’une faible quantité d’énergie, annonce l’opérateur téléphonique. Au point de voir les capteurs installés sur les objets connectés afficher une autonomie dépassant parfois 5 ans.

L’internet des objets mettra en relation des milliards d’appareils allant du frigo à la voiture dans les prochaines années. Un développement majeur qui nécessite un grand renforcement des capacités du réseau belge, raison pour laquelle Proximus a noué cette année une alliance internationale avec plusieurs opérateurs et fournisseurs désireux de développer un standard mondial pour les réseaux fonctionnant à basse fréquence et garantissant l’interopérabilité entre les différents acteurs du secteur.

Le réseau LoRa (Low Power Wide Area Network) sera opérationnel dans les grandes villes belges d’ici la fin de l’année, annonce Proximus. L’année prochaine, il devrait être disponible partout dans le pays et au Luxembourg. Avec Belga

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés