Proximus rachète un spécialiste américain de la protection

BICS, une filiale de Proximus, rachète pour 230 millions de dollars, la société TeleSign spécialisée dans les services d’authentification et d’identification mobile.

Proximus n'aura pas attendu bien longtemps pour dépenser une partie des 500 millions d'euros qu'il a emprunté récemment pour presque rien. BICS ("Belgacom International Carrier Services") une filiale du groupe de télécoms spécialisée dans l’interconnexion internationale a conclu un accord définitif en vue d’acquérir la société TeleSign. Le montant de l’opération atteint 230 millions de dollars. A cela s'ajoute une contrepartie conditionnelle variable basée sur les performances.

Il s'agit de la plus grande acquisition depuis l'intégration de Telindus et une étape logique dans la poursuite de notre stratégie Fit for Growth visant à faire évoluer Proximus d'une entreprise télécom et ICT en un fournisseur de services digitaux.
Dominique Leroy
CEO de Proximus

Basée aux Etats-Unis, TeleSign propose des services d’authentification et d’identification mobile à des fournisseurs de services digitaux et internet et compte plus de 500 clients. Et cela dans des secteurs comme les réseaux sociaux, les jeux, l’e-commerce, les logiciels et les communications.

L’an dernier, son chiffre d’affaire s’est élevé à 100 millions de dollars. Elle affiche un taux de croissance moyen de 27% pour la période 2014-2016. Ensemble, BICS et TeleSign créent la première plateforme CPaaS ("Communication Platform as a Service") de bout en bout à l’échelle mondiale explique Proximus dans son communiqué.

Le groupe souligne que cette acquisition considérée comme stratégique permettra à BICS d’accélérer sa transformation et sa diversification en terme de clientèle, de solutions et de localisation géographique.

©Photo News

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés