Telenet-Base: feu vert de la Concurrence

©BELGA

L'Autorité belge de la Concurrence a approuvé l’acquisition de VikingCo et la base de clients de Jim Mobile par Medialaan, maison mère de VTM. Ces deux activités étaient encore liées à Base. Du coup, l'aval de l'ABC pourrait décoincer l’enquête approfondie de la Commission européenne et ouvrir la voie à une autorisation du deal Base–Telenet dans les prochains jours.

Le rachat de Base par Telenet  annoncé en avril dernier pour 1,325 milliard d'euros est depuis passé au crible par les services européens de la Concurrence ainsi que leurs homologues belges. Ces derniers ont conditionné le rapprochement entre les deux opérateurs télécoms à un délestage d'actifs pouvant entraîner une position dominante sur le marché belge de la téléphonie.

"Cette concentration cadre dans l'acquisition de Base par Liberty Global (actionnaire majoritaire de Telenet), notifiée auprès de la Commission européenne, et elle est conditionnelle à l'approbation par la Commission européenne de l'acquisition de Base."

De quels actifs est-il question?

En novembre dernier, le câblo-opérateur Telenet annonçait vouloir céder à Medialaan SA (VTM, Q-Music, ...) dans les deux ans la clientèle de l'opérateur Jim Mobile actuellement vendue sous un contrat 'branded partner' que Base Company et Medialaan avaient signé en 2010. Il est ici question d'environ 200.000 clients.

L'autre gros morceau concerne Mobile Vikings, et plus précisément la participation de 50% de Base Company dans le capital de VikingCo, l'entité qui exploite la marque Mobile Vikings et ses 240.000 clients belges. Là aussi, c'est Medialaan SA qui rachète les parts de Base.

Vers un 'oui' à l'Europe

3,3 millions
Base est le troisième opérateur de téléphonie mobile en Belgique, derrière Proximus et Mobistar, et compte près de 3,3 millions d'abonnés

Avec l'approbation de l'Autorité de la concurrence pour ces deux opérations, Telenet va marquer des points dans l'enquête menée par la Commission européenne sur le rachat de Base. Le montage orchestré par Telenet était le principal remède que le câblo-opérateur avait proposé à l'exécutif européen pour le convaincre d'ouvrir la voie à une autorisation pour son mariage avec Base. Une réponse devrait tomber dans les prochains jours.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés