Telenet gâte ses actionnaires avec un dividende de 2,75 euros

Telenet a décidé de changer sa politique de dividende. ©Peter Hilz

Sur base de ses bons résultats sur les neuf premiers mois, Telenet annonce un dividende plancher à 2,75 euros. Ses résultats du troisième trimestre lui permettent de revoir à la hausse une partie de ses prévisions.

La décision était attendue par le marché. À l’occasion de la présentation de ses résultats du troisième trimestre, la direction de Telenet a décidé de revoir à la hausse sa stratégie de distribution de dividende.

Sur base "des résultats solides" des neuf premiers mois, l'opérateur mettra en place un dividende plancher de 2,75 euros, bien au-dessus du consensus compilé par Bloomberg annoncé ce jeudi qui misait sur un coupon à 2,2 euros. Ce dernier remplace donc la fourchette de distribution de 50 à 70% du cash-flow libre ajusté donnant aux investisseurs une vision très approximative de ce qu’ils peuvent espérer comme retour par action.

"Notre nouvelle politique vise à trouver un équilibre entre des distributions d'actionnaires attractives, d'une part, tout en préservant le caractère facultatif des opportunités de fusions-acquisitions."
John Porter
CEO de Telenet

Concrètement, l’entreprise flamande prévoit désormais un dividende en deux parties "qui se compose d'un dividende intercalaire brut de 1,375 euro par action (prévu en décembre 2020 et soumis à l'approbation des actionnaires) et d'un dividende brut de 1,375 euro par action (à payer en mai de l'année prochaine)", détaille John Porter, le CEO de Telenet, dans son communiqué de presse.

La stratégie du patron américain a un double objectif. "Notre nouvelle politique vise à trouver un équilibre entre des distributions d'actionnaires attractives d'une part, tout en préservant le caractère facultatif des opportunités de fusions-acquisitions à valeur ajoutée dans le futur, d'autre part", ajoute-t-il.

Résultats sans surprises

Au niveau des résultats, les principaux chiffres se situent dans les fourchettes anticipées par le secteur. l’entreprise enregistre une hausse de 22% de ses clients convergents par rapport à l’année dernière, ce qui porte le nombre de ses abonnés "FMC" à 621.300. Le chiffre d’affaires est, lui, en légère baisse pour le troisième trimestre d’un peu plus de 1%, à 637,9 millions d’euros. "En excluant les autres produits (frais d’interconnexion, vente de terminaux, NDLR), notre chiffre d'affaires en base rapportée est globalement stable par rapport à la même période de l'année dernière", assure le groupe.

2,75
euros
Le dividende se composera d'un dividende intercalaire brut de 1,375 euro par action (prévu en décembre 2020) et d'un dividende brut de 1,375 euro par action (à payer en mai).

Pour ce troisième trimestre, l’ebitda ajusté pointe à 343.1 millions d’euros, en baisse de 5% par rapport à la même période l’année dernière. Du côté des prévisions, l’entreprise se veut même un plus optimiste. "Nous relevons dès lors à ‘globalement stable’ notre prévision pour l’ebitda ajusté en base remaniée de l’exercice, qui était d’environ -1%. Tous les autres chiffres prévisionnels pour l'année sont maintenus", explique Erik Van den Enden, le CFO de Telenet. "Pour rappel, notre tableau prévisionnel suppose l’absence de reconfinement total d’ici la fin de l’année", précise-t-il néanmoins.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés