Publicité

Telenet va ramener la publicité sur tous les écrans

Pour les clients de Telenet, il ne sera bientôt plus possible d'éviter les publicités. ©Wouter Van Vooren

Avec le développement de systèmes d'enregistrement et de replay, il était devenu aisé de passer les publicités. Dès septembre, il ne sera plus possible d'éviter les annonces chez Telenet.

La TV en replay se réinvente. Ou plutôt s'adapte à son public. Dans un communiqué de presse, Telenet annonce ce mardi matin la mise en place d'un nouveau modèle de publicités, adapté à la nouvelle consommation des médias. Depuis des années, la consommation de la télévision linéaire est en chute libre. Selon le CIM, elle est passée de 72 à 51% en l'espace de cinq ans. Au fil du temps, les diffuseurs sont toutefois parvenus à conserver leur public et même à augmenter la consommation totale des contenus via d'autres moyens (enregistrement, replay…). Depuis 2016, la consommation globale est ainsi en hausse d'environ 5%. Une bonne nouvelle pour les chaines. Mais qui est aussi à relativiser, car les lectures de programmes en différé et les enregistrements ont le vilain défaut (pour les annonceurs) de permettre de passer facilement les publicités. Confortables pour l'utilisateur, mais moins pour les diffuseurs, qui apprécient peu cette possibilité.

Forcément dépendant des annonceurs, Telenet a donc décidé d'adapter ses offres. Dès septembre prochain, l'opérateur flamand proposera désormais à tous ses clients la possibilité de regarder en replay ses programmes. Il sera possible d'accélérer le visionnage du contenu, mais impossible par contre de passer les publicités. "Les recettes publicitaires représentent la principale source de revenus des chaînes commerciales. Mais parce que nous regardons moins la publicité, les spots publicitaires doivent être diffusés plus souvent jusqu’à ce qu’ils aient atteint un nombre suffisant de téléspectateurs", justifie Telenet.  "En conséquence, les chaînes vendent au total moins de temps publicitaire."

Le fait que Telenet soit le premier opérateur à se positionner de manière aussi franche n'est évidemment pas un hasard. L'opérateur flamand est également le propriétaire de SBS, la société audiovisuelle qui  propose les chaînes Vier, Vijf et Zes.

"Le nouveau modèle publicitaire est similaire à ce que les téléspectateurs expérimentent déjà sur les plateformes de vidéo en ligne."
Telenet

Autre nouveauté pour l'opérateur, il ne sera plus non plus possible d'éviter les publicités sur les programmes enregistrés. Celles durant l'enregistrement pourront être passées mais Telenet diffusera systématiquement une minute d'annonces avant le lancement des enregistrements. De quoi faire grincer quelques dents du côté des utilisateurs. "Le nouveau modèle publicitaire est similaire à ce que les téléspectateurs expérimentent déjà sur les plateformes de vidéo en ligne", justifie toutefois Telenet dans son communiqué.

Pour l'heure, l'accord  est valable uniquement pour les contenus des programmes de VTM et de SBS. "La VRT et d’autres groupes audiovisuels belges introduiront également à une date ultérieure le non-déroulement rapide des messages publicitaires", assure toutefois l'opérateur.

Proximus se penche sur la question

"Les autres opérateurs partagent également la philosophie de ce modèle uniforme et mènent des discussions constructives avec les groupes audiovisuels."
Telenet

Afin d'éviter la fuite de ses clients, Telenet espère évidemment être suivi dans sa démarche par ses concurrents. "Les autres opérateurs partagent également la philosophie de ce modèle uniforme et mènent des discussions constructives avec les groupes audiovisuels portant sur le calendrier de sa mise en œuvre", annonce Telenet. Contacté, Proximus confirme effectivement être en discussion avec les acteurs du marché et se dit ouvert à ce genre d'initiatives. Il n'est toutefois pas encore question d'un accord comparable. Proximus rappelle également qu'un système de replay où il est impossible d'accélérer la lecture (ni du contenu, ni des publicités) est disponible depuis plusieurs années dans son offre de base.

De son côté, Voo explique "suivre avec attention la mise en place de cette nouvelle politique". L'opérateur précise aussi que "l'expérience client reste la priorité pour la marque".

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés