Time Warner Cable proche de se faire avaler pour 55 milliards de dollars

©Reuters

Le câblo-opérateur américain Charter Communications est en passe de conclure un accord pour le rachat pour 55,1 milliards de dollars de son rival Time Warner Cable, qui est également convoité par le français Altice.

Le paysage des câblo-opérateurs américains risque d'être bousculé dans les jours à venir. Aux termes d'un accord qui pourrait être annoncé dès ce mardi, Charter veut s'emparer de Time Warner Cable (TWC).

Le groupe mettrait sur la table 195 dollars par action, dont 100 en numéraire, représentant une plus-value de quelque 14% par rapport au dernier cours de clôture du titre Time Warner Cable.

Aucune des deux parties n'a voulu confirmé l'information rapportée par la presse économique américaine.

Un secteur en pleine consolidation

En quête d'un repreneur depuis l'échec de sa fusion avec Comcast fin avril, TWC était également convoité par le groupe français Altice, du magnat Patrick Drahi, qui vient tout juste de prendre pied aux Etats-Unis en rachetant 70% de Suddenlink Communications.

Quatrième câblo-opérateur aux Etats-Unis, Charter réaliserait un gros coup avec le rachat de Time Warner Cable (TWC), numéro deux du marché américain, qui serait par ailleurs couplé avec celui d'une société plus petite société, Bright House Network, pour former un nouveau mastodonte menaçant la domination du leader Comcast.

Basé dans le Connecticut (nord-est), Charter Communications, dont le premier actionnaire est le milliardaire John Malone, avait déjà tenté de racheter TWC en avril 2014 mais son offre avait alors été jugée insuffisante.

Cette fusion, si elle se concrétise, marquera une nouvelle étape dans la consolidation d'un secteur chamboulé par la montée en puissance du marché des services de vidéo en ligne comme Netflix et Amazon

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés