Publicité
Publicité

Un opérateur télécom supplémentaire, la bonne affaire?

Avec la possible arrivée d’un quatrième acteur, le message envoyé est clair : il manque de concurrence mobile sur notre marché. Vraiment?

L'ouverture du marché des télécoms belges à un quatrième opérateur se précise. L'opération est censée faire diminuer la facture des consommateurs. Elle ne se fera toutefois pas sans conséquences.

Prix, impact sur l’environnement, faisabilité…
>>Cliquez ici pour accéder à notre format multimédia <<

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés