4 millions pour soutenir la croissance de Delvaux

©Delvaux

Le pôle financement de la Région bruxelloise octroie un prêt au maroquinier de luxe, Delvaux.

Finance.brussels a annoncé mardi un prêt de 4 millions d'euros sur quatre années à la célèbre maison bruxelloise spécialisée en maroquinerie, Delvaux. Il s'agit d'un des montants les plus importants attribués par le pôle financement de la Région de Bruxelles-Capitale, selon Serge Vilain, président du Comité de Direction de finance.brussels/Groupe SRIB.

Le but visé par finance.brussels est notamment de soutenir l'activité économique bruxelloise. Elle avait d'ailleurs déjà octroyé un prêt de 3 millions d'euros à l'entreprise de luxe en 2007.

"En 2007, nous avions prêté une importante somme afin d'éviter que la société ne sombre. Aujourd'hui, nous estimons participer à sa renaissance. Nous souhaitons ainsi montrer la confiance que nous avons en ses nouveaux actionnaires. En participant à son financement aux côtés de First Heritage Brands, finance.brussels affirme son soutien à une entreprise bruxelloise de renom qui d'une part participe à l'activité économique bruxelloise et d'autre part fait rayonner l'image de la Belgique en dehors de nos frontières. Nous sommes là pour renforcer l'artisanat bruxellois sur son propre sol", explique M. Vilain

Jean Marc Loubier président de Delvaux ©Thierry du Bois

Le groupe Delvaux est entré en 2011 au sein de First Heritage Brands, sous la présidence de Jean-Marc Loubier, qui comprend aussi Sonia Rykiel, par exemple. Depuis, il a investi une dizaine de millions dans la maison belge. Delvaux dispose d'une trentaine de magasins dans le monde, dont une dizaine en Belgique. Le groupe emploie 307 personnes, dont 136 en Région Bruxelles-Capitale (96 employés, 40 ouvriers et artisans). "Ils étaient moins de 100 sur Bruxelles il y a quatre ans", rappelle Serge Vilain.

Le CEO de First Heritage Brands a rappelé que le luxe se définit par le besoin d'intégrité, de savoir-faire, d'originalité et de rareté. "Mais aussi par l'enracinement. C'est donc important de garder le savoir-faire local." La maison avait déployé un atelier au Vietnam en 2012, mais a finalement fait le choix de ne pas y poursuivre la production. "Le luxe Made in Vietnam n'est pas très crédible", a conclu M. Loubier.

La maison Delvaux a été fondée en 1829 par Charles Delvaux. Elle jouit du titre de Fournisseur officiel de la famille royale belge depuis 1883.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés