69 emplois menacés chez CleanLease à Tournai

©CleanLease

Le site de Tournai du groupe de services textile CleanLease devrait fermer ses portes. 69 travailleurs pourraient perdre leur emploi.

La direction du groupe CleanLease a fait part jeudi après-midi, au cours d'un conseil d'entreprise extraordinaire, de son intention de fermer son site de Tournai. Soixante-neuf emplois sur 81 sont menacés, a indiqué la CSC Metea Hainaut.

"Tout le personnel de production est menacé. Les chauffeurs ne sont actuellement pas concernés", a précisé Eric Lheureux, représentant du syndicat chrétien.

"C'est une annonce catastrophique pour tous les travailleurs qui se sont toujours donnés à fond pour le groupe."
Eric Lheureux
représentant du syndicat chrétien

Soixante-quatre ouvriers et cinq employés pourraient perdre leur emploi. "C'est une annonce catastrophique pour tous les travailleurs qui se sont toujours donnés à fond pour le groupe", a ajouté M. Lheureux.

La procédure Renault a été activée et une première réunion de concertation sociale est prévue le 24 avril.

Actif aux Pays-Bas et en Belgique, le groupe CleanLease est spécialisé dans la gestion de textile et fournit des services notamment aux milieux hospitaliers et hôteliers. Le groupe a annoncé récemment la fermeture d'un site à Hulst (sud-ouest des Pays-Bas). Le siège social en Belgique se situe à Oedelem. Lokeren et Hoogstraten disposent également d'une antenne.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés