La maison-mère de Brantano retrouve le chemin du bénéfice

La cure de jouvence des magasins Brantano porte ses fruits ©Photo News

La société FNG est parvenue à dégager un bénéfice en 2017 contre une perte nette un an auparavant. Toutefois, le repreneur des magasins Brantano a vu sa dette gonfler au cours de l'exercice écoulé.

Le groupe de mode FNG (Fred & Ginger) avait repris en septembre 2016 la chaîne de magasins Brantano, alors en mauvaise santé financière. FNG a alors mis la main au portefeuille pour moderniser les magasins de chaussures et élargir les produits vendus aux vêtements. Un investissement payant qui s'est rapidement traduit par une amélioration des ventes.

Du coup, le groupe d'habillement, qui possède aussi les marques Claudia Sträter et Miss Etam dans son escarcelle, est arrivé à redevenir bénéficiaire en 2017, dégageant 7,3 millions d'euros l'an dernier contre une perte de 2,2 millions un an plus tôt.

Sur un an, le chiffre d'affaires a grimpé de 5% pour dépasser les 482 millions d'euros. Selon le communiqué de FNG, l'amélioration des performances est due à une meilleure maîtrise des coûts en termes de logistique, mais aussi de la bonne de tenue des ventes en ligne.

Un déménagement en Belgique

Les marques propres de FNG, comme Steps, Claudia Sträter ou encore Fred&Ginger, ont contribué à plus de la moitié des ventes du groupe. Miss Etam représente 21% du chiffre d'affaires et Brantano, avec 126,6 millions d'euros, un peu plus de 26% et cela, malgré la baisse du nombre d'enseignes du chausseur.

FNG occupe quelque 1.500 personnes en Belgique et compte 2.000 travailleurs aux Pays-Bas. Un déménagement du siège social en Belgique pourrait être officiel après approbation par l'assemblée générale qui se tiendra le 25 juin. Le détaillant envisage aussi une double cotation, sur le marché continu de la Bourse belge en plus de sa présence en Bourse d'Amsterdam. Si elle se confirme, cela fera de FNG l'une des petites valeurs de la cote bruxelloise, avec un peu moins de 200 millions d'euros de capitalisation boursière.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content