La maison-mère de Brantano s'étend en Scandinavie et ravit les marchés

©Photo News

FNG acquiert son homologue scandinave Ellos pour quelque 230 millions d'euros, soit plus que sa capitalisation boursière. L'annonce a boosté le titre sur la place bruxelloise.

Grosse acquisition pour FNG , la société qui chapeaute les enseignes Brantano, Fred & Ginger, CKS, Claudia Sträter, Steps... Le groupe dirigé par Dieter Penninckx vient en effet d'acquérir pour 229 millions d'euros Ellos, un groupe scandinave actif dans l'e-commerce de la mode et de la décoration d'intérieur. Le groupe, connu pour ses enseignes Ellos, Jotex, Stayhard et Homeroom, appartenait à Nordic Capital.

Il s'agit pour FNG de la première acquisition hors Benelux. Ellos affichait l'an dernier un chiffre d'affaires de 247 millions d'euros pour un résultat opérationnel de 21 millions d'euros et compte quelque 1,7 million de clients actifs.

Dieter Penninckx, Anja Maes et Emmanuel Bracke, les fondateurs de FNG ©Wim Kempenaers

Notons que FNG avait dépassé en 2018 les 500 millions de chiffre d'affaires. Le résultat opérationnel ressortait à 55 millions. Grâce à cette opération, FNG devrait voir son chiffre d'affaires progresser de moitié et le résultat opérationnel brut croître de 40%.

Un prix supérieur à la capitalisation

Selon le communiqué de FNG, cette acquisition devrait se traduire en "d'importantes synergies tant au niveau du chiffre d'affaires que via une optimalisation de la structure des coûts." A moyen terme, ces synergies devraient gonfler le résultat opérationnel brut de 25 millions d'euros. FNG table en effet sur des ventes combinées, la création d'une plateforme d'achat commune...

229
millions d'euros
Le montant d'acquisition est largement supérieur aux 180 millions d'euros de valeur boursière de FNG.

"Ellos Group est leader du marché en Scandinavie et offre un mélange très attractif entre mode et articles de décoration, avec un positionnement fort sur ses propres marchés. En combinaison avec sa plate-forme puissante pour les services financiers, c'est une acquisition idéale pour FNG", indique Dieter Penninckx.

Et que dire du prix payé? FNG paie donc 229 millions d'euros, dont 124 millions d'euros en cash – cet argent sera levé via une émission obligataire en Scandinavie –; 90 millions d'euros via un échange d'actions nouvelles et existantes et le reste grâce à un prêt à taux zéro. Ce montant est par ailleurs largement supérieur aux 180 millions d'euros de valeur boursière de FNG.

Nouvel actionnaire

À l'issue de l'opération, Nordic Capital montera à bord de l'actionnariat de FNG. On ne sait toutefois pas à cette heure quelle sera sa part dans le capital. Actuellement FNG est détenu à 45,54% par ses fondateurs (Dieter Penninckx, Anja Maes en Emmanuel Bracke) et par le fondateur et ex-CEO de A.S. Adventure Emiel Lathouwers. Belfius Insurance détient 0,5% du capital, le reste est coté.

Qu'en pensent les analystes?

À l'annonce de cette opération, l'action FNG ouvrait à la hausse. Vers 10h30, l'action s'appréciait de 13,75%.

Chez Degroof Petercam, on qualifiait cette acquisition de "grand pas en avant". "Ce n'est pas seulement en expansion dans de nouvelles régions, mais aussi dans une nouvelle catégorie, l'ameublement. L’aspect positif est qu’il semble acheter un puissant acteur du commerce électronique rentable."

Dans une note, les analystes de la banque évaluent l'action FNG avec une recommandation d'accumuler et un objectif de cours de 25 euros.

"FNG se débrouille assez bien dans un environnement difficile et le groupe utilise ses atouts pour se développer principalement par le biais de fusions et acquisitions. Cette expansion se traduit par une forte croissance de son chiffre d’affaires et de son EBITDA, même si nous estimons également qu’en raison de la forte expansion, les risques augmentent. Ces risques et la faible performance du secteur sont plus que reflétés dans la faible valorisation de l'action. Nous contactons la société pour plus de détails et plaçons nos estimations et notre objectif de cours sous revue ('under review')."


Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect