Le couturier belge Dries Van Noten passe sous pavillon espagnol

©REUTERS

La société espagnole Puig rachète la maison de couture belge Dries Van Noten.

Le groupe espagnol Puig, une société familiale catalane spécialisée dans les parfums et cosmétiques, a annoncé ce jeudi avoir pris une participation majoritaire dans la maison de couture belge Dries Van Noten. Le montant n'a toutefois pas été dévoilé. Fondée à Anvers en 1986 par le styliste belge du même nom, à la tête de l'une des rares maisons de couture encore indépendantes, la marque est connue pour son prêt-à-porter de luxe mêlant les imprimés.

Le solde du capital de l'entreprise reste aux mains de son fondateur. Dries Van Noten, 60 ans, continuera d'assurer les fonctions de directeur de la création et de président du conseil d'administration.

"J'étais à la recherche d'un partenaire solide pour cette affaire que j'ai lancée il y a plus de 30 ans."
Dries Van Noten

Les modalités financières de l'opération n'ont pas été dévoilées. Outre le développement de parfums sous licence pour les marques Prada ou Comme des garçons, Puig est également propriétaire des griffes Nina Ricci, Paco Rabanne et Jean-Paul Gaultier, dont il développe aussi les parfums.

Selon le journal spécialisé Women's Wear Daily, Dries Van Noten était à la recherche d'un investisseur depuis fin mars. "Je suis ravi d'ouvrir ainsi un nouveau chapitre de l'histoire de la société Dries Van Noten", a-t-il précisé dans un communiqué.

"J'étais à la recherche d'un partenaire solide pour cette affaire que j'ai lancée il y a plus de 30 ans. Anvers et toute mon équipe resteront au centre et au coeur de l'entreprise. Nous chérissons nos clients et ils seront les premiers bénéficiaires de cette future aventure. Ensemble, nous sommes prêts à réaliser nos rêves."

Dries Van Noten est l'un des créateurs les plus brillants de l'école belge, aux côtés de Martin Margiela, Ann Demeulemeester ou Raf Simons. Il a présenté en 2017 son 100e défilé de mode. Le chiffre d'affaires de la marque n'est pas connu mais Puig la décrit comme "une des maisons de couture indépendantes les plus prospères".

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content