Thomas Cook sur le point de cesser ses activités de tour-opérateur?

©EPA

Le voyagiste Thomas Cook est en discussions avec le chinois Fosun en vue d'une possible cession de ses activités de tour-opérateur. Le titre gagne près de 10% à la Bourse de Londres.

Thomas Cook mène des discussions avec le chinois Fosun en vue d'une possible cession de ses activités de tour-opérateur. Le voyagiste britannique explique avoir reçu une approche préliminaire du propriétaire de Club Med, mais "il n'est pas certain que cette approche débouchera sur une offre formelle".

Thomas Cook, qui connaît de graves difficultés financières, a déjà mis en vente sa compagnie aérienne, son autre grande activité en plus de celle de tour-opérateur. 

Plusieurs noms avaient déjà circulé en avril pour une reprise des activités de tour-opérateur du Britannique: la société américaine de capital-investissement KKR&Co ainsi que le fonds suédois EQT Partners, tout comme Fosun International, déjà actionnaire de 17% de l'agence de voyages. 

Les règles européennes empêchant un actionnaire non-européen de détenir majoritairement une compagnie aérienne, Fosun ne vise que les activités de tour-opérateur et non une reprise de la flotte de Thomas Cook. 

Plusieurs avertissements sur résultats

Pour rappel, Thomas Cook a vécu une année 2018 plus que compliquée. Le voyagiste a souffert de l'été caniculaire qui a eu des conséquences sur le nombre de réservations de dernières minutes, ce qui l'a conduit à plusieurs avertissements sur résultats. Le groupe avait aussi annoncé une perte nette spectaculaire au premier semestre de près de 1,5 milliard de livres. La société a tenté de sauver les meubles: vente de ses avions, fermeture d'une série d'agences jugées peu rentables, 320 emplois supprimés... Mais il semblerait que rien n'y fait. 

→ Le titre Thomas Cook s'envole de près de 10% à la Bourse de Londres après l'annonce de ce possible rachat. 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect