Veritas entre les mains de CIM Capital

©Dries Luyten

Le holding d'investissement belge CIM Capital est tout proche de reprendre la chaîne de magasins Veritas avec deux co-investisseurs.

Veritas, qui était en quête d'un nouveau partenaire, est sur le point de passer dans les mains de CIM Capital, un holding d'investissement belge, avec deux co-investisseurs, en vue de racheter toutes les actions du groupe Veritas. Ils ont soumis à cet effet une offre ferme qui est en cours d'évaluation. Cette reprise devrait permettre à Veritas d'accélérer ses projets de croissance et de répondre ainsi avec confiance aux défis actuels sur le marché. 

Aucun montant concernant la reprise n'a été révélé pour le moment. 

La reprise et le rééchelonnement des dettes n'auront pas d'impact direct sur l'emploi et le fonctionnement opérationnel de la chaîne.
Veritas

Depuis 2018, Veritas a entamé un plan de croissance sur cinq ans, qui inclut des mesures pour affiner son positionnement sur le marché, toucher un public plus jeune et améliorer l'assortiment et l'expérience en magasin. "Dans le cadre du plan, il a également été décidé de mettre un terme à l'expansion internationale, qui n'a pas atteint le résultat escompté, et de fermer les cinq magasins en Allemagne et en France", explique le groupe dans un communiqué.

La reprise proposée par CIM Capital s’effectue en tenant compte d’un accord de rééchelonnement des dettes qui sera conclu avec les principaux financiers du groupe Veritas. De nouveaux moyens financiers seront également mis à disposition par les investisseurs.

Une procédure de réorganisation judiciaire (PRJ) sera ouverte auprès du tribunal de l’entreprise afin de finaliser l’accord de rééchelonnement des dettes. Une demande d'ouverture de cette procédure a été introduite ce jeudi.

"La reprise et le rééchelonnement des dettes n'auront pas d'impact direct sur l'emploi et le fonctionnement opérationnel de la chaîne", indique encore Veritas.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect