Des actions en vue dans les magasins H&M

Entre novembre 2020 et janvier 2021, H&M a annoncé la fermeture de 8 magasins en Belgique. ©BELGA

Entre les annonces de fermetures et de pertes d'emploi, la situation sociale est tendue chez H&M. La CNE a déposé un préavis de grève.

Le ton est monté d'un cran chez H&M. La CNE, qui déplore n'avoir aucune vision sur les fermetures annoncées et l'impact sur l'emploi, a annoncé le dépôt d'un préavis de grève.

"Les magasins physiques restent importants pour H&M, mais nous voulons nous rapprocher des nouvelles exigences des clients."
H&M Belgique-Luxembourg

Entre novembre 2020 et janvier 2021, 8 fermetures de magasins ont été annoncées. La CNE craint que "la direction continue à fermer les magasins de façon perlée en 2021 et 2022 pour éviter un 'plan de restructuration' bien plus contraignant juridiquement".

"Nouvelles exigences des clients"

En octobre dernier, H&M avait annoncé son intention de fermer quelque 250 magasins à travers le monde. Le groupe suédois veut développer une expérience mêlant à la fois des boutiques physiques et le commerce en ligne.

"Les magasins physiques restent importants pour H&M, mais nous voulons nous rapprocher des nouvelles exigences des clients, qui ne veulent, par exemple, plus se plier à des horaires d'ouverture pour faire leurs achats", insistait Marianne Nerinckx, porte-parole de H&M Belgique-Luxembourg.

"À l’allure où les magasins ferment, il ne sera plus possible de sauver un emploi lorsqu’un magasin fermera ses portes chez H&M."
CNE

Calendrier d'actions

Pour l'heure, les négociations entre direction et syndicats n'ont pas abouti. Les indemnités de départ proposées sont jugées insuffisantes. "Dans le plan proposé, il manque une procédure plus contraignante pour sauver un maximum d’emplois par des reclassements internes. À l’allure où les magasins ferment, il ne sera plus possible de sauver un emploi lorsqu’un magasin fermera ses portes chez H&M", craint la CNE.

Des assemblées seront organisées dans les prochains jours avec des arrêts de travail prévus dans plusieurs magasins. Des journées d’actions nationales sont aussi au programme.

Toutefois, les actions se cantonneront vraisemblablement aux magasins wallons et bruxellois car l'aile flamande du syndicat chrétien a conclu un accord avec la direction de H&M. "Nous avons décidé de signer le plan social car nous voulions absolument avoir un cadre pour les fermetures de magasins, qui, nous le craignons, risquent encore d'arriver", explique en substance Jörgen Meulders, de l'ACV Puls. "Il s'agit d'accords sur ce qu'il advient quand un magasin ferme, par exemple concernant les départs volontaires dans les magasins avoisinants."

Le syndicat socialiste Setca a également approuvé le plan social, a confirmé la responsable syndicale Mary-Anne Smeets. "Nous avons présenté le plan au personnel et reçu un mandat. Le plan social est soutenu par la base."

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés