FNG dépose officiellement le bilan de 20 filiales, dont Brantano

Le groupe de mode FNG est notamment la maison-mère de l'enseigne Brantano. ©katrijn van giel

Le groupe FNG a officiellement déposé vendredi le bilan de 20 de ses filiales auprès du tribunal de l'Entreprise de Malines. Qui devrait se prononcer lundi.

Les avocats du groupe ont déposé le bilan pour 20 de ses filiales, dont Brantano (104 magasins en Belgique), CKS, Brandstores et FNG Group Holding. Bien que la faillite ait été annoncée ce jeudi, la demande n'a été officiellement déposée que ce vendredi auprès du tribunal de l'Entreprise de Malines.

Le tribunal examinera l'affaire lundi à huis clos et désignera des curateurs. Il annulera dès lors la procédure de réorganisation judiciaire lancée il y a deux semaines.

Les curateurs auront pour mission d'examiner les éventuelles offres de reprise. Un consortium d'entrepreneurs rassemblés autour de Wouter Torfs, propriétaire des magasins de chaussures du même nom, a été cité pour reprendre l'enseigne Brantano. Mais ce dernier a renoncé.

Marche arrière de Wouter Torfs

La famille Torfs est dans le capital de FNG depuis le rachat de Brantano en 2016. Le fondateur et ex-CEO de FNG, Dieter Penninckx, avait élaboré un plan de sauvetage de Brantano avec l'aide de Wouter Torfs et d'autres
acteurs. Mais ce projet a échoué.

Au moment du rachat de Brantano, des synergies entre Brantano et l'enseigne de chaussures Torfs avaient été envisagées, sans être concrétisées. "La part que nous détenions a été convertie en une part dans la holding mère FNG. Brantano a alors suivi sa propre voie", précise Wouter Torfs.

"Brantano a alors suivi sa propre voie. C'était une erreur."
Wouter Torfs
CEO de Chaussures Torfs

Cette opération était une erreur, concède-t-il aujourd'hui. "À l'époque, cela semblait une option sensée, mais les choses ont évolué différemment", dit Wouter Torfs. Qui regrette que la chaîne de commerce en ligne suédoise Ellos, qui n'est pas en faillite, n'ait pu créer des synergies avec Brantano.

Le groupe FNG emploie plus de 3.000 personnes dans le monde, dont quelque 1.400 en Belgique.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés