H&M va fermer deux boutiques à Anvers, 60 emplois sont menacés

En octobre, le géant suédois avait annoncé vouloir fermer 250 boutiques en 2021 dans le cadre de son plan de transformation globale. ©Hauke-Christian Dittrich/dpa

Deux boutiques H&M vont prochainement fermer leurs portes dans le quartier animé du Meir, à Anvers.

Lourdement impactée par les conséquences de la crise, la chaîne de magasins suédoise Hennes et Mauritz (H&M) a annoncé son intention de fermer deux magasins dans la célèbre rue commerçante du Meir, à Anvers. Près de soixante emplois sont menacés.

L’information a été dévoilée par le syndicat chrétien ACV Puls. Il rapporte que les deux boutiques, toutes les deux d’une superficie de plus de 2.000 mètres carrés, devraient cesser leurs activités fin 2021, voire début 2022. La célèbre enseigne ne conservera que son "flagship store" dans l’artère commerciale.

ACV Puls espère que des transferts d’équipes limiteront les licenciements. À défaut, le syndicat souhaite une formule de départ volontaire.

250 boutiques dans le monde

Il est vrai que H&M est assis sur une tonne… de vêtements invendus. Le 15 septembre 2020, le groupe accusait une perte de 280 millions d’euros depuis le début de la crise. Si bien qu’en octobre 2020, le géant suédois avait annoncé devoir fermer 250 boutiques dans le monde (sur les 5.000 qu’il totalise) en 2021.

L’entreprise, qui se remettait tout doucement de la crise (avec des résultats néanmoins meilleurs qu’espérés au troisième trimestre 2020) avait alors annoncé vouloir prioriser les ventes en ligne.

L’enseigne, qui cherche des alternatives à ses baisses de revenus, a d’ailleurs déployé sa plate-forme numérique de vente de vêtements d’occasion. Depuis le 2 février dernier, Sellpy est aussi opérationnel au Pays-Pas et en Autriche. 40% des recettes des ventes sont attribuées aux internautes. Le pourcentage augmentant si la vente est supérieure à 50 euros. Le site vise aussi à promouvoir la mode durable et connaît un véritable succès en Suède depuis 2014.

Le géant suédois a aussi lancé en décembre dernier Singular Society, une sorte de plate-forme Netflix pour les vêtements.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés