Indufin s'offre l'enseigne Veritas

©Wim Kempenaers (WKB)

La société d'investissement Indufin est le nouvel actionnaire majoritaire (60%) de l'enseigne de textile et accessoires Veritas. La direction de l'enseigne a également investi et s'arroge 10% des parts. Le prix de la transaction n'a pas été divulgué.

Cela faisait un an que Veritas était à la recherche d'un nouvel actionnaire, aidé dans sa démarche par la banque ING. Jusqu'à aujourd'hui, l'enseigne anversoise était soutenue par 7 familles et 31 actionnaires individuels, mais les ambitions du groupe -s'élargir à l'Europe et investir dans le commerce électronique- nécessitait de nouveaux moyens.

Au terme de négociations qui auraient duré plus de 6 mois, le groupe est parvenu à un accord avec Indufin, la société d'investissement de la famille d'entrepreneurs Van Waeyenberghe et du groupe luxembrougeois Luxempart. En tout, Indufin s'offre une participation de 60% dans Veritas, pour un montant non divulgué.

Plusieurs actionnaires familiaux conservent en tout 30% des parts, tandis que la direction de Veritas a acheté 10% des titres restants. Les gestionnaires actuels, qui deviennent donc coactionnaires, conservent la direction de l'entreprise, avec Ine Verhaert comme CEO et Ulrik Vercruysse au poste de CFO.

S'exporter

L'objectif de Veritas, désormais : s'aventurer à l'international. "Nous misons sur les marchés proches tels que les Pays-Bas, le Nord de la France, tout ce qui se trouve dans un rayon de 350 kilomètres autour de notre siège de Kontich", explique la CEO Ine Verhaert.

Une internationalisation qui devrait rapidement démarrer, avec l'ouverture cette année de magasins-test en Allemagne. Les villes de Bochum, Aken et Mönchengladbach pourraient être les premières sur la liste.

"Nous voulons réellement démarrer notre expansion à l'international ces deux prochaines années, probablement à un rythme de 8 à 10 nouveaux magasins par an", ajoute Ine Verhaert. Un objectif qui représente un investissement de 3 à 4 millions d'euros par an, que Veritas entend financer avec sa trésorerie actuelle.

Veritas entend également progresser sur le segment du e-commerce, après le lancement à la fin de l'été dernier de sa plateforme web mais veut aussi renforcer sa position sur le ses marchés historiques.

Le groupe compte actuellement 124 magasins en Belgique et au Luxembourg et veut faire passer ce nombre à 140 dans les prochaines années. À moyen-terme, Veritas espère réaliser 200 millions d'euros de chiffre d'affaires avec 200 magasins en Europe. En 2014, le groupe avait atteint les 113 millions d'euros de revenus.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés