Publicité
Publicité

La seconde main s'inscrit dans les habitudes des Belges

420 millions d'euros. Le business du vêtement de seconde main pèse lourd en Belgique. La tendance se dessine et se confirme: ce n'est que la naissance d'un marché voué à grandir.